Manifestation en marge de la vente des Hospices de Beaune

Publié le 18/11/2018 - 16:04
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:25

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce dimanche 18 novembre 2018 en marge de la 158e vente aux enchères des Hospices de Beaune (Côte-d'Or), en majorité du personnel de l'hôpital et des pompiers dénonçant notamment le manque d'effectifs.

PUBLICITÉ

Les manifestants, dont les banderoles clamaient « les Hospices de Beaune c’est nous » ou encore « l’hôpital trinque à votre santé », rejoints par quelques « gilets jaunes », étaient partis en début d’après-midi de l’hôpital et devaient rejoindre le centre ville, mais n’avaient pas été autorisés à manifester  devant l’Hôtel Dieu, où se tient la vente.

 Ils étaient 200 selon la police, 300 selon les organisateurs.

Le personnel hospitalier défilait à l’appel de CGT et de la CFDT tandis que les pompiers marchaient sous la bannière de la Fédération autonome Sapeurs-pompiers professionnels-Personnels administratifs et techniques (FA SPP-PATS).

« Nous manifestons pour rappeler que les hospices de Beaune, c’est avant tout un hôpital, créé pour les pauvres. On a l’impression que cet aspect-là a été complètement oublié », a indiqué à l’AFP Lise Malbec, sage-femme, syndicaliste CGT et l’une des organisatrices.

« On est un hôpital public qui souffre terriblement (…) d’un manque de personnel et les conditions de travail se dégradent », a-t-elle ajouté, précisant que « le but n’est surtout pas de bloquer la vente des vins« , dont une partie de la recette est justement destinée à la modernisation de l’hôpital.

Les pompiers, de leur côté, dénonçait « des secours en Côte-d’Or (qui) sont à l’agonie » en raison d’une diminution des effectifs et d’une augmentation du nombre d’interventions. « Ca devient très très dur », a indiqué Matthieu Brégand, président du syndicat FA SPP-PATS en Côte-d’Or.

La vente de charité des Hospices de Beaune, organisée sous le marteau de Christie’s, attire chaque année de nombreux acheteurs étrangers et se tient essentiellement au profit de l’institution hospitalière des Hospices, fondée au XVe siècle par Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

HLM du Grand Besançon et SAIEMB : une mobilisation contre la fusion prévue ce mercredi

Le projet de fusion entre l'office public HLM de Grand Besançon Habitat et la société d'économie mixte SAIEMB sera à l'ordre du jour de la réunion du conseil d'administration de Grand Besançon Habitat (GBH) ce mercredi 5 juin 2019. Aussi, une mobilisation est prévue en amont de cette dernière à 16h00 au 6 rue André boulloche à Besançon.

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Marche pour le climat : 450 jeunes mobilisés ce vendredi à Besançon

Les Eco’lié.e.s, (collectif de lycéens, collégiens et étudiants) suite à l’initiative de l’ECOllectif du 15 mars, effectuent une marche pour le climat ce vendredi 24 mai 2019 à Besançon. Le top départ a été donné à 10h30, Place de la Révolution. Des rassemblements s'étaient formés au préalable devant les établissements scolaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.66
ciel dégagé
le 21/07 à 15h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1022.13 hPa
Humidité
40 %

Sondage