Manuel Valls relance à Besançon l'idée des "super-universités"

Publié le 29/09/2014 - 20:54
Mis à jour le 30/09/2014 - 11:01

Aux côtés de la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, et de la secrétaire d’État à la Recherche, Geneviève Fioraso, le Premier ministre a annoncé ce lundi à Besançon le lancement d’un nouvel appel d’offres pour mettre sur pied davantage de « super-universités » françaises. C’était une des promesses du président de la République en début d’année.

Après une visite de la cité universitaire Canot (voir notre article ci dessous), le convoi ministériel s'est rendu peu avant 18h sur la technopole Témis pour la visite du désormais réputé institut de recherche Femto-St.  Jean-Louis Fousseret, en a profité pour faire passer quelques messages sur la réforme territoriale et l'importance des collectivités locales. "C'est en créant des axes forts comme les pôles métropolitains entre agglomérations capitales – je pense bien sûr à Besançon et Dijon – avec des statuts et des fonctions équilibrés -  que nous créerons une dynamique gagnant - gagnant". Le maire de Besançon a notamment pris l'exemple de Témis Sciences pour louer l'importance des collectivités locales et des pouvoirs publics en général qui jouent un rôle "déterminant par leurs capacités à investir et à soutenir le développement d'un territoire"

 "Ne doutez pas un seul instant que tout ce que vous avez construit ensemble (ndr : Bourgogne et Franche-Comté)  sera non seulement valorisé, mais sera un point d'appui majeur pas seulement pour ces grandes régions, mais aussi pour notre pays" a répondu le Premier ministre

Plus de 3 milliards d'euros pour les initiatives d'excellence (Idex)

Manuel Valls a donc profité de cette visite de rentrée pour lancer un nouvel appel d'offres afin de mettre en place davantage de "super-universités" françaises ("initiatives d'excellence" ou Idex), s'ajoutant à une première phase menée en 2011. "La France est une fabrique de grands scientifiques de rang mondial (…) Elle doit le demeurer et nous avons lancé un nouveau programme des investissements d'avenir PIA"

"Ici à Besançon, nous avons fait une belle démonstration de ce dont est capable notre pays"

Dans ce cadre, un nouvel appel d'offres sera doté de 3,1 milliards d'euros, puisés dans les fonds des investissements d'avenir (ex-grand emprunt), permettant de porter à plus de 10 milliards d'euros l'enveloppe consacrée à ces projets. "C'est un effort très conséquent au regard bien sûr des décisions budgétaires que nous prenons", a plaidé M. Valls . "Je sais que le milieu universitaire et de la recherche est un secteur qui doute, c'est même parfois sa fonction. C'est pourtant un secteur qui met toute son énergie au service de l'avenir de notre pays. Moi je veux dire que je suis fier de notre université, de nos laboratoires de recherche, de nos enseignants, de nos chercheurs, de nos personnels", a déclaré le Premier Ministre tout en  louant un pilier du modèle républicain. "Ici à Besançon, nous avons fait une belle démonstration de ce dont est capable notre pays : accueillir, car un grand pays est ouvert sur le monde, coopérer et avoir foi dans l'avenir grâce à la recherche à l'innovation, à la science  et au progrès". 

L'appel à projets doit être attribué en janvier 2016 aux universités et centres de recherche lauréats. En janvier à Strasbourg, François Hollande avait promis deux milliards pour de nouveaux Idex. Par ailleurs, comme annoncé par le président, un milliard d'euros est consacré aux "I-Sites", des sites universitaires de taille régionale avec une spécialité forte.

Sélectionnés par un jury international, les nouveaux Idex seront similaires aux huit lauréats de la première vague de 2011 (d'environ 7 milliards d'euros): Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Toulouse ainsi que quatre autres en région parisienne (Sorbonne Universités, Sorbonne Paris Cités, Saclay et Paris Sciences Lettres). 

Rappel : l'initiative des Idex avait été prise sous le gouvernement Fillon pour remédier aux mauvais rangs des universités françaises dans des classements internationaux. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.19
couvert
le 12/06 à 15h00
Vent
3.9 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
55 %