Mars Bleu 2020 : plusieurs actions contre le cancer colorectal en Franche-Comté

Publié le 28/02/2020 - 18:33
Mis à jour le 05/03/2020 - 16:13

Chaque année, la campagne Mars Bleu mène des actions de sensibilisation au cancer colorectal, le deuxième cancer le plus meurtrier de France. En Franche-Comté, de nombreuses actions sont organisées du 3 mars au 10 avril 2020.

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

En 2018, on estime à environ 43 000 (23 000 hommes et 20 000 femmes) le nombre de nouveaux cas et à 17 000 le nombre de décès. C’est ainsi le 3e cancer le plus fréquent et le 2e cancer le plus meurtrier en France, après le cancer du poumon. L’incidence, la prévalence et la mortalité du cancer colorectal en font donc un véritable enjeu et une priorité de santé publique en France.

Un cancer silencieux… mais redoutable

Ce cancer redoutable présente une évolution lente et silencieuse qui peut être un facteur favorable pour une détection précoce. Le cancer colorectal provient le plus souvent de la dégénérescence d’une lésion bénigne, le polype adénomateux. Cette lésion n’est pas perçue par le patient, mais elle va saigner de façon très discrète, parfois pendant des années. A ce stade, le test de dépistage du sang présent de façon microscopique dans les selles (test immunologique) permet de pressentir l’existence de la lésion à un moment de son développement où les traitements (principalement chirurgicaux) permettent une éradication sans séquelles ni rechute.

Ce programme contribue également à l’amélioration de la qualité des pratiques de dépistage et à la lutte contre les inégalités. Le cancer colorectal se soigne plus facilement s’il est détecté suffisamment tôt. Pour autant, la participation nationale au dépistage du cancer colorectal, à 32,1 % (campagne 2017/2018) est encore trop faible.

De nombreux freins persisteraient encore quant à la pratique du test : confusion avec la coloscopie, tabou de la manipulation des selles, gênes liées à la partie corporelle intime concernée et enfin, peur de l’annonce d’un diagnostic positif.

Attribution du marché du dépistage organisé du cancer colorectal

Dans le cadre du programme du dépistage organisé du cancer colorectal, la Caisse nationale de l’Assurance Maladie assure, par la voie d’un marché public, la fourniture et la lecture des kits de prélèvements depuis 2014.

Le 13 janvier, la Cnam a notifié le renouvellement de ce marché au groupement Cerba / Daklapack. Ce renouvellement n’entraine aucun changement pour les assurés, les professionnels de santé et les Centres de Coordination des Dépistages des Cancers.

Les nouveaux kits de dépistage incluant le test immunologique, qui reste identique au précédent, seront mis à la disposition des assurés au plus tard dans le courant du mois de mai. La lecture des tests déjà distribués sera bien évidemment assurée, y compris postérieurement à l’entrée en vigueur du nouveau marché. La finalisation de cette procédure pose, pour les 5 prochaines années, un cadre durable indispensable à la poursuite de ce dépistage-clé.

Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne- Franche-Comté (CRCDC-BFC) est la structure officielle pour le déploiement du dépistage dans notre région. Son action, depuis des années, a déjà permis la prise en charge de nombreux cancers, de plus en plus précocement diagnostiqués, grâce à un test immunologique permettant une détection de lésions précancéreuses et offrant par conséquent de meilleures chances de guérison.

Le calendrier des actions en Franche-Comté

Doubs

  • 3 mars : Marche Bleue et stand d’information (matin) - Grand- Charmont
  • 5 mars : Marche Bleue et stand d’information - Pont-de-Roide
  • 10 mars Stand d’information à La Petite Hollande le matin et à l’Hypermarché Leclerc l’après-midi - Montbéliard
  • Conférence Mars Bleu à l’Agence de Services et de Paiements - Besançon
  • 12 mars : Marche Bleue et stand d’information – Seloncourt
  • 13 mars : Journée Côlon Géant et VELO SMOOTHIE à La Filature - Audincourt 14 mars : Journée Mars Bleu à l’Annexe des Annonciades - Pontarlier
  • 16 mars : Ateliers Mars Bleu à la MJC Palente - Besançon
  • 17 mars : Ateliers Mars Bleu à la MJC Clairs Soleils - Besançon
  • Stand d’information à la Polyclinique de Franche-Comté - Besançon
  • 19 mars : Stand d’information à la Clinique Saint-Vincent - Besançon
  • 26 mars : Stand Mars Bleu à la Maison Santé Grandfontaine Conférence-atelier grand public à 14h au Solidaire - Grand-Charmont
  • 10 avril : Stand Mars Bleu lors du Forum Tip Top la Forme - Audincourt

Haute-Saône

  • 5 mars : Atelier Mars Bleu au Centre Socio Culturel - Saint-Loup-sur-Semouse
  • 9 mars : Stand Mars Bleu lors de la Journée Prévention - Luxeuil-les-Bains
  • 12 mars : Journée Côlon Géant et VELO SMOOTHIE au Centre Hospitalier - Vesoul
  • 13 mars : Stand d’information pour les salariés d’Auchan - Luxeuil-les-Bains
  • 14 mars : Journée Côlon et VELO SMOOTHIE Géant - Saint-Loup-sur-Semouse
  • 18 mars : Stand d’information sur le marché - Héricourt
  • 20 mars : Stand d’information à Cap Futur - Dampierre-sur-Salon Stand d’information à la Maison de Santé – Marnay
  • 23 mars : Stand d’information à la Maison de Santé – Pesmes
  • 24 mars : Stand Mars Bleu lors de la Journée Prévention – Gray
  • 31 mars : Stand d’information tout le mois à la CPAM – Vesoul

Territoire de Belfort

  • 20 mars : Stand d’information à La Croix Rouge – Belfort
  • 13 mars : Stand d’information aux Restos du Cœur – Belfort
  • 16 mars : Stand d’information au Centre de Santé Léon Blum – Belfort
  • 20 mars : Stand d’information à l’Hôpital Nord-Franche-Comté - Trévenans Stand d’information au Secours Populaire – Belfort
  • 24 mars : Stand d’information tout le mois à la CPAM – Belfort
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

“Le Tube à Essais” : qu’y a-t-il derrière ce nouveau projet du Hacking Health Besançon ?

En septembre 2024, Hacking Health Besançon lancera sa société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), baptisée "Le Tube à Essais". C’est dans le bâtiment Bioinnovation de Temis Santé que ce projet prendra vie, déjà soutenu par de nombreux partenaires, du domaine public comme la Région Bourgogne – Franche-Comté ou du privé.

Journée internationale d’action pour la santé des femmes : quels services existent-ils au CHU de Besançon ?

Cinq mois avant l’ouverture de son hôpital de jour santé de la femme, le CHU de Besançon veut démontrer à nouveau son engagement en la matière. Célébrée depuis 1987, la journée internationale d'action pour la santé des femmes le 28 mai 2024 donne l’occasion d’un tour d’horizon des outils et dispositifs qui existent pour les accompagner, quel que soit leur parcours de vie, à Besançon.

Les laits végétaux passés au crible par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIÈT' • Ils ont le vent en poupe depuis quelque temps, d'abord cantonnés dans les rayons des magasins bios, les voilà qui inondent ceux de nos supermarchés ! Jus d'amandes, de châtaignes, de riz, d'avoine, de coco, seul le lait de soja a eu le droit de maintenir son appellation "lait", quant aux autres ils ont été relégués à leur juste place : des jus. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, nous aide à les décrypter.

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.02
couvert
le 28/05 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %