Masques : l'Assemblée nationale demande une "stratégie globale" de production

Publié le 08/10/2021 - 14:30
Mis à jour le 08/10/2021 - 09:44

L'Assemblée nationale a demandé cette semaine  au gouvernement une "stratégie globale" de production et de recyclage de masques sanitaires, qui ont fait cruellement défaut au début de la crise du Covid-19.

Une résolution en ce sens, non contraignante, de la députée Isabelle Valentin, a été adoptée à l'unanimité dans le cadre d'une journée réservée à des textes émanant du groupe Les Républicains.

"La relocalisation et la création d'une filière française de production de masques de protection sanitaire représentent désormais un enjeu de souveraineté, afin que notre nation puisse faire face à d'éventuelles nouvelles pandémies", fait valoir l'élue de Haute-Loire.

"Il est également indispensable de mettre en place une filière de recyclage des masques de protection sanitaire, en raison des enjeux écologiques", souligne-t-elle.

Malgré les efforts pour restaurer une production française, une grande partie de ces masques continue d'être importée pour des raisons de coûts, ont souligné plusieurs élus.

Jean Lassalle (Libertés et Territoires) a souligné que la crise sanitaire avait mis en lumière des avait mis en lumière des "failles stratégiques" dans ce domaine.

Pour le groupe communiste, Karine Lebon a souligné la nécessité de "pérenniser la filière" française, passée de 4 producteurs en janvier 2020 à une trentaine aujourd'hui, en "mettant davantage à contribution la commande publique".

La ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a toutefois estimé que cette résolution "arrive un peu tard" compte tenu des efforts déjà déployés par le gouvernement pour relancer la filière française, dont la production de 3,5 millions de masques par semaine début 2020 a été "multipliée par 30".

L'Etat a "mis en place une filière française en un temps record, il nous appartient désormais de la faire vivre", a-t-elle déclaré.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : "hausse brutale" de la circulation du virus en Bourgogne Franche-Comté

Le taux d'incidence a doublé en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté et dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité des tests est à 5,5 %. La circulation du virus est plus active dans le Jura (326 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort et le Doubs (228). Si on dénombre une centaine d' hospitalisations supplémentaires en une semaine dans la région, le nombre de patients en réanimation reste stable.

Doubs : masque et Pass sanitaire obligatoires dans les marchés de Noël

Après les annonces d'Olivier Véran à la mi-journée pour freiner la circulation du virus, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet a décidé de renforcer l’obligation de port du masque en prenant un arrêté incluant les zones extérieures densément fréquentées sur l’ensemble des communes du département.

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.28
légères chutes de neige
le 28/11 à 18h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
99 %

Sondage