Masques : l'Assemblée nationale demande une "stratégie globale" de production

Publié le 08/10/2021 - 14:30
Mis à jour le 08/10/2021 - 09:44

L’Assemblée nationale a demandé cette semaine  au gouvernement une « stratégie globale » de production et de recyclage de masques sanitaires, qui ont fait cruellement défaut au début de la crise du Covid-19.

Une résolution en ce sens, non contraignante, de la députée Isabelle Valentin, a été adoptée à l'unanimité dans le cadre d'une journée réservée à des textes émanant du groupe Les Républicains.

"La relocalisation et la création d'une filière française de production de masques de protection sanitaire représentent désormais un enjeu de souveraineté, afin que notre nation puisse faire face à d'éventuelles nouvelles pandémies", fait valoir l'élue de Haute-Loire.

"Il est également indispensable de mettre en place une filière de recyclage des masques de protection sanitaire, en raison des enjeux écologiques", souligne-t-elle.

Malgré les efforts pour restaurer une production française, une grande partie de ces masques continue d'être importée pour des raisons de coûts, ont souligné plusieurs élus.

Jean Lassalle (Libertés et Territoires) a souligné que la crise sanitaire avait mis en lumière des avait mis en lumière des "failles stratégiques" dans ce domaine.

Pour le groupe communiste, Karine Lebon a souligné la nécessité de "pérenniser la filière" française, passée de 4 producteurs en janvier 2020 à une trentaine aujourd'hui, en "mettant davantage à contribution la commande publique".

La ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a toutefois estimé que cette résolution "arrive un peu tard" compte tenu des efforts déjà déployés par le gouvernement pour relancer la filière française, dont la production de 3,5 millions de masques par semaine début 2020 a été "multipliée par 30".

L'Etat a "mis en place une filière française en un temps record, il nous appartient désormais de la faire vivre", a-t-elle déclaré.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’efficacité de certains antidépresseurs remise en cause par une étude

Une étude scientifique qui ne manque pas de faire parler. L'intérêt des antidépresseurs serait remis en cause, car la dépression n'est pas liée à un déséquilibre chimique. La thèse, récemment soutenue par une psychiatre britannique, est largement contestée, mais cette polémique a l'intérêt d'illustrer les difficultés rencontrées pour comprendre cette maladie.

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Animaux et chaleur : la Ville de Besançon rappelle les bons gestes 

En période de canicule, les animaux domestiques et sauvages peuvent souffrir des températures élevées. La Ville de Besançon, dans un communiqué du 27 juillet, explique que sensibles aux variations soudaines de température, il est essentiel d’appliquer des gestes simples pour les soulager et rendre cette période plus supportable.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.32
ciel dégagé
le 11/08 à 18h00
Vent
2.95 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
41 %

Sondage