MBF Aluminium : les salariés font appel de la décision de liquidation

Publié le 03/07/2021 - 17:44
Mis à jour le 03/07/2021 - 17:44

Les salariés de la fonderie automobile MBF Aluminium ont fait appel de la liquidation de leur entreprise et ont saisi le président de la cour d’appel de Dijon afin de suspendre sa mise en oeuvre, a-t-on appris samedi 3 juillet 2021.

 © CC1 FBK JMS
© CC1 FBK JMS

Après un vote des salariés de l'entreprise jurassienne réunis en assemblée générale, "nous avons déposé le recours jeudi à la cour d'appel de Dijon afin qu'elle réexamine le dossier", a déclaré samedi à l'AFP Nail Yalcin, délégué CGT et membre du CSE, confirmant une information du journal Le Progrès.

Mais ce recours ne sera pas examiné avant "plusieurs mois", a précisé l'avocat du CSE, Georges Meyer. "Or, nous avons un besoin urgent d'avoir une décision, parce que le liquidateur doit licencier les salariés dans les quinze prochains jours".

Une autre procédure a donc été enclenchée par le CSE: il a saisi le premier président de la cour d'appel afin de lui demander la suspension de la procédure de liquidation, dans l'attente de la décision d'appel.

"L'objectif est d'obtenir un sursis, nous allons donc faire valoir des moyens sérieux, ainsi que les conséquences excessives que la décision de liquidation peut avoir", a déclaré Me Meyer.

Dans ce cadre, une audience est prévue mardi à 09H00 devant le premier président de la cour d'appel de Dijon.

La mairie de Saint-Claude dans le Jura, commune où est implantée l'entreprise, s'est associée à la démarche du CSE, a annoncé à l'AFP le maire de la ville, Jean-Marie Millet.

"La décision de liquidation impacte 1.000 personnes, en comptant les familles", a déploré l'élu, "ça veut dire que la ville va perdre de la population qui va partir travailler ailleurs". Le tribunal de commerce de Dijon a prononcé le 22 juin la liquidation de l'entreprise, qui fabrique carters de moteur et pièces de boîte de vitesse et emploie 270 personnes.

Il a écarté l'unique offre de reprise, qui prévoyait la reprise d'environ 200 salariés sur 270.

Les syndicats ont dénoncé la "passivité" de Renault et PSA (Stellantis), les plus gros clients de MBF, et de l'Etat, dont ils espéraient une aide de plusieurs millions d'euros. MBF, très endettée, avait été placée en redressement judiciaire début novembre.

Le parquet de Lons-le-Saunier a par ailleurs ouvert une enquête pour "abus de biens sociaux", portant sur des "mouvements de fonds suspects de la société MBF vers d'autres entités économiques", ainsi que sur des "rémunérations non proportionnées aux résultats de l'entreprise et bénéficiant au dirigeant ou à ses proches".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Chute mortelle à Besançon :  la version des policiers et du gérant de la discothèque corroborée par l’enquête

L'enquête sur les circonstances de la chute mortelle d'un jeune homme fin juillet à Besançon, après une altercation devant une discothèque, corrobore les dires des policiers et du gérant de l'établissement lancés à sa poursuite et qui nient toute responsabilité dans  son décès, a indiqué le parquet de Besançon.

Tribunal administratif de Besançon : la médiation devient obligatoire dans certains contentieux

Depuis 2017, le recours au juge administratif n’est pas la seule forme de résolution des conflits ni nécessairement la plus adaptée. La médiation préalable, moins onéreuse, plus rapide et plus discrète, a fait ses preuves en permettant de régler de nombreux conflits ces cinq dernières années. Elle devient obligatoire dans certains contentieux. Thierry Trottin, président du tribunal administratif de Besançon, nous en parle.

Justice : l’enregistrement sonore ou audiovisuel d’une audience au tribunal est désormais possible, mais…

Depuis la loi du 22 décembre 2021, toute personne a le droit de filmer ou enregistrer une audience dans un tribunal, à condition de remplir plusieurs critères et pas des moindres… Thierry Trottier, président du tribunal administratif de Besançon nous en parle.

 Tribunal administratif de Besançon : un délai de jugement qui jamais été aussi court…

Le président du tribunal administratif de Besançon, Thierry Trottier, a présenté ce mardi 5 juillet les chiffres de l’année 2021 et du premier semestre 2022. Pas moins de 2.111 nouvelles requêtes y ont été traitées en 2021, un chiffre en hausse par rapport à 2020, mais en recul par rapport aux années précédentes principalement en raison de la crise sanitaire. Le tribunal administratif de Besançon peut se targuer de juger les affaires plus rapidement qu’au niveau national soit 7 mois et 12 jours.

Suisse : trois motards des Bandidos incarcérés

Un tribunal suisse a envoyé ce jeudi 30 juin 2022 en prison trois membres de la bande de motards des Bandidos pour des faits survenus lors d'un violent affrontement les opposant aux Hells Angels et leurs alliés les Broncos.
 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.91
légère pluie
le 14/08 à 9h00
Vent
4.92 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
59 %

Sondage