Alerte Témoin

Menace de fermeture de la source d'Arcier à cause des pesticides ? La Ville de Besançon réagit aux propos de l'UFC-Que Choisir...

Publié le 04/04/2018 - 18:10
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:01

À l'occasion de la Journée mondiale de l'Eau le 22 mars 2018, l'UFC-Que Choisir du Doubs avait interpellé la préfecture et l'Agence de l'eau concernant neuf sources d'eau menacées par les pollutions en pesticide et nitrates. La Ville de Besançon réagit…

image003.png
©Ville de Besançon

Selon les données officielles exploitées par l'UFC-Que Choisir, neuf sources d'eau potable pourraient être menacées dans le Doubs par la présence de pesticides et nitrates. L'association a d'ailleurs "exigé un bilan de mesures de protection". Les sources prioritaires concernées selon elle seraient :

  • Sept sont menacées de fermeture du fait des pollutions en pesticides : Cademene, Mathay, Vaire-arcier, Issans,Abbans-dessous, Mancenans, Luxiol .
  • Deux sont menacées car aucune information n'est disponible: Hyemondans 

L'association avait également déclaré dans son communiqué : "Alors que les lois issues du Grenelle de l’environnement prévoyaient une protection effective de ces sources en 2012, force est de constater à ce jour l’insuffisance d’information permettant de mesurer la mise en œuvre effective, captage par captage, des mesures de protection et leur impact."

Réaction de la Ville de Besançon

Pour la Ville de Besançon, l'affirmation selon laquelle la source d'Arcier qui alimente Besançon en eau portable en raison de pollution par les pesticides est "fausse" comme d'ailleurs celle relatant "l'absence de communication sur la qualité de l'eau distribuée". 

Le préfet du Doubs, Raphaël Bartolt, a informé la Ville de Besançon de la tenue d’une conférence de presse avec l’Agence Régionale de Santé et la Direction Départementale des Territoires "afin d’apporter toutes les informations utiles sur ces éléments." 

"Compte-tenu du préjudice portée à l’image de la qualité de l’eau du robinet, la Ville de Besançon se réserve le droit d’engager des poursuites à l’encontre de l’association", est-il précisé dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.18
    légère pluie
    le 19/09 à 9h00
    Vent
    3.1 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage