Meurtre d'Alexia Daval : l'avocat des parents veut écarter toute complicité

Publié le 03/02/2018 - 09:47
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Afin d'exclure toute éventuelle complicité dans le meurtre d'Alexia Daval, l'avocat des parents de la victime, Me Florand va déposer ce lundi 5 février 2018 une demande pour comparer les ADN après la conclusion du suicide d'un homme également retrouvé dans le bois d'Esmoulins en début d'année.

© France3 Franche-Comté - France Bleu Besançon

MeJeanMarcFlorand.23.jpg
Me Jean-Marc Florand s'esxprime après les aveux de Jonathann Daval (31/1/18) © capture
PUBLICITÉ

Après les aveux de Jonhathann Daval du meurtre de sa femme, l’avocat de la famille d’Alexia souhaite écarter toute hypothèse d’une éventuelle complicité après la découverte d’un corps d’un homme de 38 ans près d’un cabanon de jardin le 6 janvier 2018. Les enquêteurs avaient conclu à un suicide. L’homme avait 3,8 g d’alcool dans le sang et des traces de poudre avaient été décelées sur sa main droite.

Le père de famille se serait effondré plus loin sur son terrain, mais l’arme n’avait pas été retrouvée. Selon le parquet de Vesoul, l’homme aurait jeté son arme de petit calibre dans une poubelle emmenée depuis dans un centre d’enfouissement déchets. 

Emanuel Dupic, le procureur de Vesoul a confié à France 3 Franche-Comté qu’il ne s’opposerait pas à cette demande de comparaison d’ADM sur les scènes des deux affaires. Le juge d’instruction de Besançon en charge de l’affaire Alexia devrait donc pouvoir réaliser cette comparaison afin de lever tout doute.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.32
nuageux
le 26/06 à 0h00
Vent
1.23 m/s
Pression
1022.13 hPa
Humidité
88 %

Sondage