Mobilité Internationale : la Région vous fait passer les frontières !

Publié le 04/12/2023 - 07:00
Mis à jour le 05/02/2024 - 09:44

PUBLI-INFO • Consciente de l’importance d’une expérience à l’étranger pour l’enrichissement personnel et professionnel, la Région encourage les jeunes bourguignons et francs-comtois à effectuer un stage ou une période d’études dans le monde entier grâce aux "bourses individuelles de mobilité". Le moyen idéal pour acquérir aussi des compétences linguistiques et… créer du lien social.

La Région Bourgogne-Franche-Comté accompagne les jeunes dans leur envie de mobilité. Elle leur propose plusieurs dispositifs pour les "envoyer à l’étranger" s’enrichir et -surtout- revenir avec de nouvelles connaissances fortes utiles pour leur vie professionnelle future.

  • Aquisis: une bourse pour une période d’études dans le monde entier pour les étudiants et les apprentis post-bac

Cette bourse, versée pour une durée de trois à dix mois, offre aux jeunes la possibilité d’effectuer un séjour d’études dans le monde entier (sauf France métropolitaine et DROM-COM) histoire, notamment, de se perfectionner en langue étrangère. Une ouverture à d’autres cultures, qui facilite de fait l’adaptation des bénéficiaires au marché international du travail.

Aquisis est cumulable avec une bourse Erasmus+, une bourse de l’enseignement supérieur, une bourse sanitaire et sociale ou une bourse du CROUS.

L’aide varie en fonction de la durée et du type de mobilité, et prend en compte les revenus de la famille ou de l'étudiant.

  • Dynastage: une bourse pour un stage en entreprise pour les apprentis, les lycéens et les étudiants

Étudiants, lycéens et apprentis peuvent solliciter la bourse Dynastage, accordée sur critères sociaux, afin d’effectuer un stage en entreprise hors des frontières dans le cadre de leur cursus scolaire. Ce dispositif permet de suivre un stage dans le monde entier (sauf France métropolitaine et DROM-COM), et de donner une dimension internationale à la coopération enseignement-entreprise.

Son montant varie selon la durée et le type de mobilité, et du revenu de la famille ou de l'étudiant. Elle est octroyable pour une période de deux semaines à six mois.

  • Stages monde: pour financer un stage professionnel hors études à destination des jeunes diplômés ou demandeurs d’emploi

"Stages monde" est un programme à destination des jeunes diplômés ou des jeunes demandeurs d’emploi âgés de 18 à 30 ans résidant sur le territoire, souhaitant vivre une expérience professionnelle à l’étranger.

Pour les aider à concrétiser leur projet, la Région œuvre en étroite collaboration avec Info jeunes BFC. Elle les accompagne et les conseille pour percevoir une bourse les aidant à couvrir leurs frais liés aux déplacements et à l’hébergement sur place.

Grâce aux 2,7 M€ consacrés par la Région à la mobilité internationale, 2 200 jeunes ont profité de l’une de ces bourses en 2022.

Contact :

Vous êtes apprentis, lycéens ou étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement de Bourgogne-Franche-Comté, testez votre éligibilité à partir du simulateur en cliquant ici : www.bourgognefranchecomte.fr/mobilite-internationale

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.95
légère pluie
le 01/03 à 6h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
92 %