Moscovici: un "conseil de l'attractivité" lundi à l'Elysée pour "convaincre" d'investir en France

Publié le 15/02/2014 - 17:08
Mis à jour le 15/02/2014 - 17:08

Pierre Moscovici, ministre de l'Économie, a affirmé vendredi que le conseil stratégique de l'attractivité, qui va se tenir lundi, a pour but de convaincre les patrons étrangers "que la France est un pays où l'on peut investir".

dsc_1047.jpg
©

François Hollande présidera lundi à partir de 8h30 à l'Elysée un "Conseil stratégique de l'attractivité", où sont attendus des dirigeants de 30 entreprises internationales, aux côtés de ministres et du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Le chef de l'État prendra la parole à l'issue de la réunion, à la mi-journée.
"C'est une réunion avec les patrons qui viennent de l'ensemble du monde, qui pèsent 850 milliards d'euros, pour les convaincre que la France est un pays où l'on peut investir, où il faut investir, qui est un pays attractif", a expliqué devant la presse M. Moscovici, à la sortie du Conseil des ministres.

L'objectif est de "leur expliquer tout ce que nous faisons sur la compétitivité, sur la simplification, sur l'amélioration de l'environnement réglementaire et fiscal, parce les investissements étrangers en France, c'est aussi une source de création d'emplois", a-t-il dit. "Dans l'industrie, un investissement sur trois vient de capitaux étrangers", a-t-il dit. Selon lui, le message de François Hollande, qui a été celui de sa visite aux Etats-Unis, est de dire que "la France est un pays dans lequel on peut avoir confiance".

L'un des enjeux de cette rencontre sera aussi d'attirer plus les investissements des pays émergents ou encore  qu'elle "déclenche une dynamique", a -t-on précisé dans l'entourage du chef de l'État. Selon l'Elysée, 20.000 entreprises étrangères et leurs filiales sont installées en France, aujourd'hui, où elles emploient environ deux millions de salariés. Les investissements en France viennent à 75% d'Europe, de 20 % d'USA-Canada-Japon.
Parmi les dix ministres participants à ce comité figurent, outre Jean-Marc Ayrault, Laurent Fabius, Pierre Moscovici, Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Bernard Cazeneuve ou encore Fleur Pellerin.
Chez les entreprises, sont attendues par exemple Volvo, Bosch, General Electric, mais aussi des fonds (Koweit ou Qatar) et des entreprises de pays émergents.
La veille, dimanche soir, le chef du gouvernement recevra à dîner à Matignon la trentaine de dirigeants conviés à la réunion du comité.
(Source AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cadeaux de Noël : quels sont les jouets les plus demandés cette année ?

Bezac Kdo • Période oblige, nous vous parlons des jouets phares commandés au Père Noël par les enfants... Le directeur du Pôle Client King Jouet (magasin situé sur la zone commerciale chemin des Marnières à Chalezeule) nous explique les différentes tendances cette année. C'est notre Bezac Kdo du mois de décembre 2020...

La Bourgogne Franche-Comté conteste la fermeture des remontées mécaniques devant le Conseil d’Etat

Devant la décision du gouvernement de maintenir les remontées mécaniques fermées jusqu’au 20 janvier 2021, cinq régions (Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Sud, Occitanie et Grand Est) ainsi que plusieurs conseils départementaux de montagne se sont associés pour engager une procédure en référé devant le Conseil d’État.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.47
couvert
le 04/12 à 21h00
Vent
0.2 m/s
Pression
991 hPa
Humidité
97 %

Sondage