Municipale à Dijon : le parti communiste se retire de la liste de François Rebsamen

Publié le 22/01/2020 - 14:13
Mis à jour le 22/01/2020 - 14:13

Le Parti communiste de Côte-d'Or, engagé initialement aux côtés du socialiste et maire sortant  François Rebsamen aux municipales à Dijon, a retiré son soutien au maire sortant en raison de la présence sur la liste de candidats "se réclamant de La République en marche".

François Rebsamen © D poirier ©
François Rebsamen © D poirier ©

"La section PCF de Dijon a décidé de retirer son soutien à la liste conduite par François Rebsamen et aucun candidat PCF ne figurera sur celle-ci", a annoncé le parti dans un communiqué.

Le PCF indique avoir pris sa décision après l'annonce par le MoDem, allié de François Rebsamen, que quatre candidats "se réclamant de La République en marche" figureront également sur la liste.

Dans la capitale bourguignonne, le parti présidentiel soutient un autre candidat, Sylvain Comparot, à la tête d'une liste associant LREM, l'UDI et l'association "Pour Dijon", qui se présente face au maire sortant.

François Rebsamen, ancien ministre du Travail de François Hollande, avait annoncé vendredi sa candidature à la presse locale, précisant que sa liste était soutenue notamment par le parti communiste et le MoDem.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.44
couvert
le 18/01 à 12h00
Vent
2.09 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %

Sondage