Municipales à Dijon : faux PV, mais vrais tracts de campagne

Publié le 14/02/2020 - 11:50
Mis à jour le 14/02/2020 - 12:06

Faux PV
Faux PV ©Damien Cantin ©

Les faux PV sur les pare-brise étaient en fait des tracts dénonçant le « racket » du parking sur voirie : cette technique de campagne employée par un candidat du Rassemblement national à l’élection municipale à Dijon a été dénoncée jeudi 13 février 2020 par l’exploitant du stationnement dans la ville.

L'équipe du candidat Damien Cantin avait lancé sur Twitter cette "opération de distribution de PV" dans la nuit de mardi à mercredi, déposant sur les pare-brise des voitures des tickets ressemblant au forfait post-stationnement - qui a remplacé les amendes - en vigueur dans la ville.

En y regardant de plus près, le ticket affichait un prix nul, mentionnait le nom du candidat et la date des élections, tandis que le verso dénonçait "le racket" du stationnement de voirie dans la ville, proposant notamment la gratuité le samedi ou de la première heure de parking.

Un détournement puni "de trois ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende"

Le gestionnaire "déplore le détournement et l'utilisation abusive de la marque" et "se réserve la possibilité de saisir la juridiction compétente", a averti jeudi dans un communiqué Keolis, l'exploitant de Divia Mobilités, qui gère notamment le stationnement sur voirie à Dijon.

"La marque Divia est une marque déposée, dès lors protégée par le Code de la Propriété Intellectuelle" et son détournement est puni "de trois ans d'emprisonnement et de 300.000 euros d'amende", poursuit l'entreprise, précisant vouloir mettre "un terme immédiat à ce type de pratique".

A Dijon déjà, un candidat écologiste avait fait parler de lui en inscrivant le mot "sexe" en gros caractères sur certaines affiches, dans le but avoué d'attirer l'attention des électeurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.79
couvert
le 05/12 à 6h00
Vent
1.56 m/s
Pression
997 hPa
Humidité
97 %

Sondage