Nacer Meddah : des élus UMP dénoncent « la politisation »

Publié le 26/11/2010 - 19:15
Mis à jour le 26/11/2010 - 19:15

A la suite du départ précipité de Nacer Meddah, préfet de Région pendant seulement sept mois, les conseillers municipaux UMP de Besançon, Edouard Sassard et Michel Omouri, regrettent «l’attitude déplacée de certains élus» qui, selon eux, «politisent inutilement le débat». Plusieurs personnalités politiques de gauche ont déploré le départ de Nacer Meddah et la manière de procéder.

1290795809.jpg
Edouard Sassard ©carvy
PUBLICITÉ
Le communiqué des deux élus :
 
« Nous tenons à saluer le remarquable travail de Nacer Meddah sur la ville de Besançon. En quelques temps il a su très rapidement s’imprégner des dossiers locaux en allant directement à la rencontre des forces vives.
A chaque déplacement, M. le Préfet a pris le temps d’une attention particulière pour chaque acteur qu’ils soient Maires, Conseillers Municipaux, ou Présidents d’associations…
 
Les élus locaux ont gardés en mémoire le passage de M.Guéant. Pour notre part, nous garderons en mémoire ce préfet capable de se rendre sur le terrain pour appréhender avec réalisme les problèmes de sécurité publique.
 
Malheureusement, nous déplorons l’attitude déplacée de certains élus qui ont une nouvelle fois attaqués le gouvernement par ce biais et politisés inutilement le débat. Electoralement, ils espèrent en tirer profit en se dédouanant de leurs erreurs de gestion.
 
Un Préfet est un haut-serviteur de l’Etat. Il est au service de l’intérêt national. Sa qualité implique ainsi sa possible réaffectation à tout moment, sans pour autant en tirer des hypothèses hasardeuses. Les qualités de M. Meddah ne sont nullement remises en question. Les charges de L’Etat impliquent simplement qu’il a été jugé plus adéquat qu’il serve notre pays à d’autres responsabilités.

Imaginer autres scénarios n’est pas digne d’élus locaux qui s’estiment incarner l’intérêt général. La réserve du Préfet sur son propre cas montre d’ailleurs une toute autre hauteur de vue ». 

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.52
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1015.58 hPa
Humidité
94 %

Sondage