Nettoyage décennal pour le Lion de Belfort...

Publié le 20/05/2019 - 16:07
Mis à jour le 20/05/2019 - 16:07

Le Lion de Belfort, oeuvre monumentale du sculpteur alsacien Frédéric Auguste Bartholdi, père de la Statue de la Liberté, fait l'objet depuis la semaine dernière d'un grand nettoyage pour raviver le rose de son grès.

lion belfort
lion de Belfort © facebook de la ville de Belfort
PUBLICITÉ

L'emblème de la ville est recouvert depuis une semaine d'un "échafaudage très technique" qui ne s'appuie pas sur la sculpture, explique Jean-Louis Albitazi dont l'entreprise est chargée du chantier qui doit s'achever le 3 juin.

"Très méticuleux"

"Ce n'est pas très compliqué, mais très méticuleux", précise-t-il. L'opération de réfection consiste en un nettoyage approfondi du Lion, taillé dans du grès rose des Vosges. Des joints abîmés seront aussi réparés.

Avec les intempéries et la pollution, des mousses et du lichen se sont déposés sur la pierre et ont noirci progressivement le grès rose. Le Lion doit subir un nettoyage tous les dix ans environ, le dernier remontant à 2010.

"Il y a une effervescence autour de ce chantier: c'est tout un symbole pour les Belfortains. On m'en parle au moins vingt fois par jour", s'amuse M. Albitazi.

Un cahier des charges précis

La rénovation de l'oeuvre de Bartholdi (1834-1904) doit répondre à un cahier des charges précis établi par la Direction régionale des affaires culturelles et des Monuments historiques. La pression utilisée pour la pulvérisation des produits de nettoyage et de protection de la pierre est ajustée pour préserver son intégrité.

La ville souhaite que la statue soit rénovée pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), prévu du 6 au 10 juin, et pour le départ de la 7e étape du Tour de France, le 12 juillet, reliant Belfort à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

En 2018, près de 62.000 visiteurs sont venus admirer le Lion, adossé à la falaise sous la citadelle de Belfort et construit de 1875 à 1880. La statue, haute de 11 m et longue de 22 m, symbolise la résistance de la ville pendant le siège de Belfort par l'armée prussienne durant 103 jours, de décembre 1870 à février 1871.

Une réplique de cette sculpture trône à Paris, au centre de la place Denfert-Rochereau, nom du militaire qui a commandé la résistance de Belfort. Une seconde est installée à Montréal.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Une conférence publique comme on en voit rarement à Besançon se déroulera vendredi 8 novembre 2019. Rarement puisque ce sont des francs-maçons bisontins qui organisent cet évènement dont Christian Moussard, biologiste hospitalo-universitaire à la retraite et franc-maçon depuis 45 ans. Le thème : "Être franc-maçon en 2019" animé par René Rampnoux, maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France.

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Marion Dumont, 30 ans, est photographe spécialisée dans la sublimation de la femme enceinte et l'immortalisation des premiers jours de vie du nourrisson. Lors de la convention "Focus Talk and Live Show" qui s'est déroulée les 13 et 14 octobre 2019, la photographe bisontine a reçu le 2e prix du jury dans la catégorie "nouveau-né" grâce à cinq photos (diaporama ci-contre). Entretien…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.57
nuageux
le 23/10 à 15h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
83 %

Sondage