Doubs : Nicolas Bodin ne sera pas candidat à un nouveau mandat de premier secrétaire fédéral du parti socialiste

Publié le 31/01/2018 - 10:51
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Depuis 2005, Nicolas Bodin est premier secrétaire fédéral du Parti socialiste du Doubs. Indétrônable au gré des élections internes ces dernières années, il décide de ne pas se présenter à la prochaine élection selon un communiqué diffusé mercredi 31 janvier 2018.

3NicolasBodin002.JPG
Nicolas Bodin ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Dans un communiqué envoyé aux adhérents du Parti socialiste du Doubs mercredi, Nicolas Bodin explique que « le quinquennat de Franc?ois Hollande et les e?lections de l’an dernier (la pre?sidentielle & les le?gislatives) ont grandement, gravement et durablement fragilise? notre Parti. »

« Les e?preuves traverse?es au cours des de?cennies ont e?te? nombreuses »

L’actuel premier secrétaire ajoute que « La vie d’un Parti n’est pas faite que de succe?s et les e?preuves traverse?es au cours des de?cennies ont e?te? nombreuses. Il y a pre?s d’un sie?cle, les communistes (trois quart de nos effectifs) nous quittaient en nous laissant la vieille maison que nous avons eu raison de garder avec constance et fierte?, puis il y eut le Front Populaire victoire trop to?t fragilise?e par nos allie?s, puis la pre?visible de?ception a? la pre?sidentielle de 1969 lors de laquelle Defferre obtenait un score exe?crable de 5.01% et puis la quasi victoire de Mitterrand en 1974, puis la victoire promise et de?c?ue lors des le?gislatives de 1978 et enfin la pre?sidentielle de 1981.

La gauche acce?dait au pouvoir apre?s 23 ans d’opposition et le de?part de Mende?s-France et Savary du gouvernement d’alors. Apre?s la candidature attendue de Delors en 1995, il y eu le gouvernement Jospin en 1997, puis le se?isme du 21 avril 2002 fruit de nos divisions (pre?sence de JM Le Pen au second tour de la pre?sidentielle), puis le quinquennat Hollande. 

Re?sumer un sie?cle de socialisme en quelques lignes a? travers une liste de leaders c’est force?ment re?ducteur et vous me reprochez de?ja? d’avoir oublie? Jaure?s et les premiers the?oriciens socialistes (Saint-Simon, Fourier, Leroux…).

C’est oublier e?galement toutes les avance?es pour nos concitoyens dues aux socialises : les conge?s paye?s, les politiques e?ducatives et culturelles, la construction europe?enne, l’abolition de la peine de mort, les lois de de?centralisation, les 35h, le RMI, la retraite a? 60 ans, la CMU, le mariage pour tous… »

Infos +

  • Nicolas Bodin est actuellement adjoint au maire de Besançon délégué à l’Urbanisme et aménagement urbain, grands travaux, coordination du contrat de ville, PRU, habitat-logement, action foncière, topographie, risques urbains, prospective territoriale et stratégie.

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.97
ciel dégagé
le 17/07 à 18h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1013.21 hPa
Humidité
55 %

Sondage