Noël pour les commerces du centre-ville de Besançon : "entre 20 et 40% de baisse du chiffre d'affaires"

Publié le 26/12/2018 - 16:33
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:24

Au niveau national, les comptes font état de 2 milliards d’euros de pertes pour les commerces. Et au centre-ville de Besançon ? Nous avons posé nos questions à Cécile Girardet, président de l’Union des commerçants pour dresser un premier bilan.

Globalement, le bilan chiffré est "très mitigé" pour une période de Noël "très particulière" dans une ambiance "peu festive en cette fin d'année" selon Cécile Girardet.

Contrairement aux années précédentes, les consommateurs ont fait leurs achats de Noël très tardivement. "Nous avons eu énormément de monde la dernière semaine avant Noël jusqu'au 24 décembre à 18 heures", précise la présidente de l'UCB, "les clients ont décalé leurs achats suite aux mouvements sociaux, ils ont dû se rattraper sur la fin".

Entre 20 et 40% de baisse de chiffre d'affaires

Si la dernière semaine avant Noël fut fructueuse, elle n'a pas pour autant rempli les caisses de tous les commerces. "C'est très variable d'un commerce à l’autre", précise Cécile Girardet, "mais on a entre 20 et 40% de baisse de chiffre d'affaires par rapport à décembre 2017".

Quels facteurs en cause ?

Pour Cécile Girardet, deux principaux facteurs expliquent cette baisse : la mobilisation des Gilets jaunes et l'attentat de Strasbourg. "C'est vrai que ça a plombé les gens qui n'ont pas eu envie de faire du shopping et de faire la fête dans ce climat", a-t-elle constaté. "Avoir une ambiance morose comme ça, ça déteint forcément sur le moral, les clients nous le disaient eux-mêmes qu'ils n'avaient pas la tête dans Noël".

Les soldes d'hiver, particulièrement attendus

Les soldes d'hiver se dérouleront du 9 janvier au 19 février 2019 à Besançon. La présidente de l'UCB explique que "Pour tous les commerces qui vendent des vêtements, les soldes sont une période pendant laquelle il est possible de rattraper le coup. Quand on a une trésorerie qui est malade comme celle qu'on a aujourd'hui parce qu'on a perdu trop sur une période aussi importante que Noël, effectivement, les soldes sont attendus avec impatience. Il est grand temps de recombler la trésorerie, mais ça va être compliqué".

"J'ai peur pour janvier"

Si la présidente de l'UCB attend les soldes d'hiver avec impatience elle nous confie cependant : "Ce qui me fait surtout peur c'est l'après, c'est janvier : est-ce que tout le monde s'en sortira financièrement de ces deux mois catastrophiques dans une période aussi importante que Noël ? Qui va rester ? Qui va plonger ?" se demande-t-elle.

Et de conclure : "Ce serait bien que les Gilets jaunes ne manifestent pas samedi, mais j'ai des doutes."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
couvert
le 28/05 à 18h00
Vent
1.41 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
80 %