"Nos héroïnes ordinaires", un nouveau livre-agenda dressant le portrait de 52 femmes ordinaires-extraordinaires

Publié le 06/12/2020 - 08:58
Mis à jour le 07/12/2020 - 09:21

Sorti en librairie en novembre dernier, ce nouvel ouvrage créé par Christine Joostens Egret et Corinne Salvi, imprimé dans le Haut-Doubs, livre le portraits de 52 femmes de 12 nationalités différentes qui s'engagent dans de multiples domaines.

 ©
©

Dans Nos héroïnes ordinaires, chacune livre à sa façon un étonnant combat de proximité ou à l'international, dans l'anonymat ou sous les feux de la rampe. "Leurs actions et leur détermination surprennent souvent, déstabilisent parfois, éclairent magnifiquement le présent d’une force positive qui irradie et qui réconforte", nous précise-t-on.

Un travail à 4 mains

La gestation de l’ouvrage s’est déroulée pendant 7 mois. Dès mars 2020, Christine Joostens Egret mène des entretiens avec les héroïnes ordinaires, pour ensuite retranscrire leur personnalité et leurs actions. Pour compléter ce travail à 4 mains, Corinne Salvi, illustratrice, étoffe les textes de Christine en dessinant à l’encre de Chine et à l’aquarelle chaque portrait, l’objet fétiche et la fleur totem de chacune.

La conception graphique de l’ouvrage fait correspondre les 52 portraits (pages de droite que l’on peut déplier) avec les 52 semaines de l’année (pages de gauche permettant aussi des annotations propres aux agendas).

Infos +

300 exemplaires sont présentés en édition limitée dans une pochette cousue dans des draps de grand-mère, avec une étiquette sérigraphiée Nos héroïnes ordinaires. Elles ont été réalisées artisanalement par Claire Schwart, couturière professionnelle.

Infos pratiques

  • Nos héroïnes ordinaires
  • Sorti début novembre 2020 en librairies
  • Prix : 19€
  • Editions du Jasmin, collection La cabane sur le chien
  • 224 pages et 4 pages de couverture
  • Les deux papiers choisis pour l’impression de Nos héroïnes ordinaires sont labellisés FSC, ce qui garantit que le bois utilisé pour la fabrication de la pâte à papier provient de forêts ou de plantations responsables et durables.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargé de communication à La Citadelle nous répond.

Sondage – Pensez-vous aller profiter des festivals cet été, même assis ?

SONDAGE • La semaine dernière, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé aux organisateurs de festivals qu'ils pourront se dérouler cet été avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs et assis. Quid de l'ouverture des bars et des foodtrucks... rien n'a encore été déclaré sur ces "détails". En connaissant ces mesures, pensez-vous aller profiter des festivals cet été ?

Un aperçu de la vie d’après : ce que prévoit le Musée des maisons comtoises pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, nous avons demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui,  Virginie Duede Fernandez, directrice du Musée des maisons comtoises nous répond.

Détonation : aucune décision n’a encore été prise sur le maintien du festival

Le Syndicat des musiques actuelles a rencontré Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé ce 18 février 2021. Le Ministère autorise les festivals cet été à condition qu'ils respectent une jauge maximale de 5.000 personnes et en configuration assises. Qu'en est-il du Festival Détonation 2021 ? nous avons posé la question à La Rodia...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Rodia pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Simon Nicolas, chargé de communication de La Rodia nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.98
ciel dégagé
le 25/02 à 15h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
35 %

Sondage