Nouvelle ligne électrique souterraine haute-tension : vous en pensez quoi ?

Publié le 14/01/2011 - 10:02
Mis à jour le 14/01/2011 - 10:02

Dans le cadre de la modernisation du réseau électrique et de la construction d’une nouvelle ligne électrique souterraine de 63 000 volts longue de 11.5 km, RTE (Réseau de Transport d’Electricité) va consulter les habitants du 20 janvier au 3 février

1294995744.jpg
exemple de ligne souterraine haute-tension ©rte
PUBLICITÉ




Face à son développement économique, le Grand Besançon a toujours plus besoin d’électricité explique RTE. Aujourd’hui, le poste électrique de Saint-Ferjeux assure à lui seul 40% de l’alimentation électrique de  l’agglomération. « Les lignes électriques qui le desservent risquent, à terme, de ne plus pouvoir répondre à l’augmentation de la consommation. Il est donc nécessaire de renforcer et moderniser le réseau haute-tension». Le coût de ce projet, le 4e de RTE en Franche-Comté, est estimé à 15 millions d’euros.

Première étape : la création à partir du mois de février d’une ligne souterraine de 3,5 km entre les postes des Montboucons (Besançon ouest) et de Saint-Ferjeux.

Du 20 janvier au 3 février, RTE va consulter les habitants du secteur concerné pour la seconde étape du projet : la création de 11,5 km de ligne électrique souterraine à 63 000 volts entre les postes de Palente (Besançon ouest) et de Saint-Ferjeux (Besançon sud-ouest) ainsi que le démontage de 10 km de ligne aérienne sur les communes de Besançon, Ecole-Valentin, Pirey et Pouilley-les-Vignes.

 Un registre sera mis à la disposition du public :

  • Mairie de Besançon (Direction de l’Urbanisme et du Territoire – Entrée A 3ème niveau, 2 rue Mégevand – du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30)
  • Mairie de Thise (4 Rue de Besançon –  Ouverture du Lundi au Vendredi de 8h45 à 12h00 et de 13h45 à 17h30 et le samedi de 9h00 à 11h45).

 

A l’issue de cette consultation, RTE affinera les études techniques en intégrant au maximum les observations puis, demandera les autorisations nécessaires au lancement des travaux prévus au printemps 2012. L’organisation du chantier veillera à minimiser au maximum la gêne occasionnée aux riverains. Enfin en 2013, RTE supprimera les 10 km de lignes électriques aériennes datant des années 1930 à Besançon, Ecole-Valentin, Pirey et Pouilley-les-Vignes.




Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.77
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage