Novembre, le mois de l’économie sociale et solidaire en Franche-Comté

Publié le 06/11/2019 - 07:33
Mis à jour le 08/11/2019 - 10:21

En novembre 2019 démarre le mois de l’économie sociale et solidaire en Bourgogne Franche-Comté. Le principe ? Faire connaître l’action de ces entreprises qui ont choisi une différente façon d’entreprendre

L’Economie Sociale et Solidaire emploie 10,5% de la masse salariale en France. En Bourgogne-Franche-Comté, elle représente plus de 100 000 salariés et 10 000 entreprises.

PUBLICITÉ

 

Mais qu’est-elle concrètement ? Eléments de réponse avec Tatiana Desmarest, présidente de la Chambre régionale de l’Economie Sociale et solidaire…

maCommune.info : Mme Desmarest, qu’est-ce que l’Economie Sociale et Solidaire ?

Tatiana Desmarest : « C’est un mode d’entreprendre pour les entreprises qui ont des principes de démocratie, utilité sociale, coopération, encrage sur les territoires. 

Son mode de gouvernance est différent : ce sont les adhérents ou les clients qui décident de l’avenir de cette structure. Il n’y a pas d’actionnaires ou de conseils d’administration qui décident de l’avenir de la structure. Les décisions reviennent aux Assemblées générales."

MC : Avez-vous des exemples d’entreprises qui fonctionnent en ESS à Besançon ?

TD : « Sur Besançon, on a des grosses associations d’aide à domicile comme ELIAD, des mutualités  comme la MGEN ou la MACIF, des coopératives comme le Crédit Agricole… On est sur tous les secteurs d’activités. »

MC : Concrètement, quelles actions sont rendues possibles par l’ESS ?

TD : « Et bien par exemple, elle rend possible des choses qui ne seraient pas faites via des entreprises classiques.

Comme dans l’aide à domicile, qui couvre tous les territoires, dont des communes excentrées à côté de Pontarlier par exemple. Alors que les structures lucratives vont rester dans les grands pôles pour avoir moins de déplacement. »

MC : « Pourquoi ce mois de l’ESS, et qu’est-ce qui est prévu ? »

TD : « Cela fait 12 ans que la CRESS organise ce mois de l’ESS dans toute la France. C’est vraiment un espace de notoriété pour des structures qui ont du mal à se faire connaître, elles et leurs innovations.

Elles s’ouvrent au public (gratuit et ouvert à tous) et en profitent pour mettre en lumière une animation, une utilité sociale via des cafés, des concerts, des conférences…

Vous avez la liste de ces animations sur le site internet. Rendez-vous y chaque jour, elle est fréquemment mise à jour ! »

Quelques exemples d'animations à Besançon en novembre :

  • Apéro pro "Projets européens : mieux comprendre pour se lancer" (5 novembre)
  • Causerie gesticulée "Mon argent peut-il être écolo?" (6 novembre)
  • Soirée débat sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes (7 novembre)
  • Visite des jardins de d'main à vélo!  (8 novembre)
  • Conférence-minute "Théâtre de rue : en marge toute ?" (9 novembre)
  • Cabanes Rêvées ou le droit de poser ses valises  (11 novembre)
  • Moi(s) sans tabac  dans l'agence Harmonie Mutuelle de Besançon  (13 novembre)
  • Cafés associatifs: des expériences alternatives (13 novembre)
  • Projection/débat "Nouvelle Cordée"  (14 novembre)
  • Tournée Régionale "A Fleur de Peau- Contes sensibles sur le climat et l'Homme de notre temps" (15 novembre)
  • MIGRATIONS et TRAUMATISMES (16 novembre)
  • Coaching café : Recherche d'emploi : comment sortir du lot ?  (19 novembre)
  • Atelier-rencontre : les mondes du spectacle face aux défis écologiques (19 novembre)
  • Apéro pro "Améliorer ses relations presse" (19 novembre)
  • Portes ouvertes Prolabor industrie : venez découvrir nos ateliers à Palente le 22 novembre et fêter nos 50 ans ! (22 novembre)
  • Signature d'un protocole de coopération entre l'UDES et la CRESS Bourgogne Franche-Comté (27 novembre)
  • Initiation aux premiers secours à l'enfant (27 novembre)
  • Présentation des Achats Socialement Responsables (28 novembre)
  • Les opportunités d'emploi dans l'ESS (28 novembre)
  • Conférence "Accompagner les enfants à haut potentiel" à Besançon (3 décembre)

Détails de ces manifestations sur lemois-ess.cncres.fr/fr/evenements

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.27
nuageux
le 13/11 à 18h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage