Obligation vaccinale : des agents de la Région Bourgogne Franche-Comté en grève à partir du 6 septembre

Publié le 02/09/2021 - 11:02
Mis à jour le 02/09/2021 - 10:47

Pour protester contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale, le syndicat Force ouvrière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a déposé un préavis de grève "illimité" à partir du lundi 6 septembre 2021.

Une lettre ouverte a par ailleurs été envoyée à la présidente de Région Marie-Guite Dufay dans laquelle le syndicat dit s'opposer "farouchement" au pass sanitaire qui est entré ou qui va entrer en vigueur pour accéder à certains lieux notamment le lieu de travail pour de nombreux salariés.

Actuellement, cette obligation concerne les agents du site de Châteauneuf, du CREPS et certains agents des lycées et du siège dans le cadre de leurs missions.

Par ce courrier, Force ouvrière souhaite interpeller Marie-Guite Dufay sur cette mesure "qui va encore constituer une division de plus dans le monde du travail, à savoir les agents qui auront le droit de travailler et donc de vivre et ceux qui seront exclus du travail et donc de – crever –".

Selon le syndicat, "étant à la tête d'une collectivité employant environ 400 agent.e.s mais aussi et surtout une femme politique élue et ce à double titre, il est important de connaître votre position concernant le pass sanitaire et notamment celle que vous tiendra face au personnel ne satisfaisant pas les obligations de cette loi absurde."

"Vous avez depuis le début de la crise sanitaire pris des décisions de protection des agents que nous avons à plusieurs reprises saluées, notamment concernant la protection des agents vulnérables", rappelle FO. "Aujourd’hui, notre syndicat se doit de combattre une loi qu’il juge des plus iniques et ne se privera pas de mener cette lutte en tout lieu où ces mesures discriminantes et liberticides seront mises en place."

Le syndicat réaffirme le dépôt d'un préavis de grève "puisque certains de nos collègues sont soumis à cette obligation du pass sanitaire. Il est de notre devoir d’afficher notre solidarité envers ces personnels pour obtenir l’abrogation de cette loi discriminante et liberticide !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Social

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.59
légère pluie
le 26/10 à 3h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage