Occupation du local Bol d'R : la France insoumise de Besançon soutient le collectif SOLMIRE

Publié le 07/12/2017 - 11:54
Mis à jour le 10/01/2018 - 08:02

Le groupes d'action de la France insoumise de Besançon dénonce la décision de la SAIEMB Logement de poursuivre en justice le collectif SOLMIRE (SOLidarités-Migrants-Refugiés), après l'occupation du local BOl'd'R,  rue d'arènes à Besançon.

PUBLICITÉ
  • Le local Bol D’R, situé rue d’Arènes à Besançon est occupé par le collectif SolMiRé (Solidarité Migrants Réfugiés) afin de permettre aux demandeurs d’asile de cuisiner, de se laver ou de rester quelques heures aux chaud. 

« Nous dénonçons avec force et colère la décision de la SAIEMB de poursuivre devant la justice le collectif « SOLidarités-Migrants-Refugiés » suite à l’occupation du local Bol d’R.

Depuis bientôt deux mois les bénévoles de ce collectif permettent à des familles de migrants laissées à la rue de venir cuisiner, se laver, se réchauffer pour quelques heures. Depuis bientôt deux mois, les bénévoles de ce collectif apportent un peu d’humanité à ces enfants, à ces familles.

 Depuis bientôt deux mois, les bénévoles de ce collectif comblent les manquement graves de la ville de Besançon et de la Préfecture du Doubs qui ne se donnent pas les moyens d’accueillir dignement ces familles déracinées, et de remplir leurs obligations à leur égard.

Nous demandons à la ville de Besançon, actionnaire majoritaire de la SAIEMB, et à Mme Danielle Poissenot, sa présidente et adjointe de M. Fousseret, de revenir sur sa demande d’expulsion et d’indemnisation à l’encontre du collectif.

Nous demandons également à ce que la ville soutienne ce collectif qui, de fait assure une mission de service public, en accédant à ses demandes, notamment l’obtention d’un bail pour l’occupation de ce local. Nous appelons tout simplement, au respect de nos valeurs d’humanité et des Droits de l’Homme.

 Enfin, nous appelons les citoyen.ne.s à la vigilance afin qu’ils restent à l’écoute du collectif et continuent à lui apporter son soutien dans son action de tous les jours mais aussi face à ce coup de force des autorités. Nous donnons donc rendez-vous à toutes celles et ceux qui souhaitent montrer leur indignation, à venir soutenir le collectif lors de l’audience prévue le mardi 12 décembre à 9 h 30, salle E du palais de Justice ».

 

  • Communiqué du groupe d’action de la France insoumise de Besançon 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.5
nuageux
le 17/07 à 0h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
92 %

Sondage