Of Puma : "On ne fait pas de la musique, on écrit des histoires"

Publié le 05/09/2016 - 14:34
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:17

Deux guitares, deux voix. Depuis peu, une nouvelle mélodie vient caresser les oreilles des Bisontins. Il s’agit du duo Of Puma. Tous deux guitaristes, ils racontent leur histoire à travers leurs ballades, berçant les plus sensibles grâce à leur folk épurée et poétique. A l’occasion de la sortie de leur premier EP Lost Love et, quelques semaines avant leur premier concert lors du festival Détonation à Besançon, ils se sont confiés à maCommune.info.

Nouveau

PUBLICITÉ

François et Lomlom se connaissent depuis maintenant 14 ans. Basée sur la confiance et le respect mutuel, cette amitié dure et s’étend aujourd’hui à la musique.

Des univers musicaux différents

François est né à Ottawa au Canada et Lomlom à Belfort. Rien ne les destinait à se rencontrer et pourtant... François est arrivé à Besançon à l’âge de 15 ans et joue de la guitare depuis ses 13 ans. De l’achat de son premier vinyle London Calling de The Clash à la folk de Of Puma, François a joué dans plusieurs groupes, affichant une ouverture d’esprit musicale sans complexe. En 1994, il joue dans le groupe de pop anglaise Neil, signé chez Rosebud label de Barclay, durant huit ans. En 2002, il forme avec son frère Austin Newcomers, groupe de pop qui sortira 3 EP, un album et se produira sur la scène des Eurockéennes en 2007.  

En 2005, après avoir maquetter leur album, François vient rejoindre les Welcome To Miami, groupe de post-punk, pour qui il jouera de la basse cette fois, jusqu’en 2011, date à laquelle le chanteur quittera l‘aventure. Le groupe prend alors le nom The Tiger Theory et aborde un tout nouveau style inspiré du rock seventies. En 2010, François retrouve à nouveau son frère pour former This Year’s Girl, groupe de pop-indé. Ensemble, ils sortiront deux albums et un EP. En 2015 est formé Apache Tipee, groupe de indie-folk. Ce boulimique de musique est un réel touche à tout "quand tu es musicien tu suis ton instinct et tu vas dans le sens de la musique. Les rencontres se font au hasard. C’est comme les rencontres amoureuses : des fois ça marche, ça continue et des fois ça ne marche plus, alors on arrête" explique-t-il.  

Lomlom, quant à lui, est arrivé à Besançon à l’âge de 19 ans. Il raconte avoir toujours été fan de punk-hardcore tels que des groupes comme Seven Seconds. Dès son arrivée, il intègre Munky Posse en 1997 en tant que chanteur. Ce groupe de harcore-metal sortira 3 EP et un split avec Nothing To Prove avant de se séparer en 2004.

Lomlom se consacre alors au Welcome to Miami, formé en 2002. Ce groupe d’un genre post-punk sortira deux EP et un album, Casanova Frankenstein vs Baron Van Chaos signé sur Customcore Records. François rejoint le projet en tant que bassiste en 2005. Suite au départ du chanteur en 2011, le groupe change donc de style et de nom. Avec The Tiger Theory, les deux amis reviennent aux sources d'après eux. Après un EP et un LP Evangelius, le groupe se sépare en 2015.

"Une écriture musicale basée sur l’émotionnel"

"Nous avions envie de changer de sons, d’influences... Quand quelqu’un écrit des livres, le fonctionnement n’est pas le même. Il y a une trame mais les histoires sont toujours différentes. C’est pareil en musique" explique François.

S’enchaîne alors, pour chacun, une période difficile dans leur vie personnelle respective. De là découlent des soirées entières à jouer de la guitare ensemble. "En jouant de la guitare, on reprenait contact avec nos sensations. On ne s’est pas vraiment posé de questions. On écrivait ensemble c’est tout" raconte François. "Quand tu joues depuis longtemps et que tu arrêtes, pour moi il y a des manques qui s’expriment comme les concerts ou le fait de composer" ajoute-t-il. Tant en phase que dès le premier soir, le morceau The Shore naît. Un soir après l’autre, morceau après morceau, l’idée de monter un nouveau groupe se fait naturellement sentir.

En février 2016, après un titre composé, la décision est prise. Le duo s’appellera Of Puma. Le choix du nom s’inspire de l’animal du désert d’Atacama en Bolivie. "En terme d’esprit, ça nous ressemblait. Cette idée de se laisser aller dans la composition comme un voyage initiatique, une introspection" explique François. "Les quelques paroles résument l’intégralité de chaque titre. Cela s’apparente plus à des poèmes musicaux. C’est une écriture qui n’est pas calculée, c’est instinctif" ajoute-t-il.

Lost Love

La sortie de leur EP Lost Love est prévue pour la fin du mois de septembre 2016. Après avoir sélectionné trois titres, le duo en composera un quatrième pendant l’enregistrement. "Lost Love est le nom du morceau que l’on a composé en studio" confie François.

Le EP est alors enregistré au Wild Horse Studio à Besançon. C’est François qui travaillera dessus. En effet, depuis 2012, il possède son propre studio d’enregistrement dans lequel sont passés 200 groupes, de Chicago à Taiwan passant par des groupes locaux tels que One Way Ticket ou Black Code. Il a de plus réalisé en 2013 un Masterclass avec Eddie Kramer (producteur des Beatles) durant lequel il a pu perfectionner ses compétences.

Des compétences grâce auxquelles l’enregistrement de Lost Love aura pu se faire en deux jours et demi. "Nous avions tout de même peur de ne pas retrouver les conditions intimistes et l’émotion des compositions à l’enregistrement" avoue François. Pour cela, la méthode s’est voulu simpliste : guitares et voix. La pochette de l’EP suit aussi cette idée avec le choix d’un logo épuré "Il fallait que visuellement, il soit en accord avec le son. J’ai envoyé une biographie et les morceaux à Amélie de l'Atelier Demain. Le résultat était simple mais beau." raconte François. 

Pour ce duo, ce projet est le plus personnel de tous et les débuts sont prometteurs. Avant même la sortie de leur EP, une date est déjà programmée le vendredi 30 septembre 2016 dans le cadre du festival Détonation à la Rodia. Un prochain album est déjà prévu pour le printemps 2017. En attendant, The Shore est déjà en écoute sur Bandcamp depuis le 28 août 2016, de quoi avoir un aperçu des histoires que Of Puma s’apprête à conter et partager. Pour le reste, l’avenir est plus clair qu’il ne fut il y a un temps d’après François : "plein d’échanges, de voyages et de concerts au coin du feu tout simplement...". Souhaitons lui le meilleur. 

Infos Pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

Du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon présente "Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher", une exposition qui invite à la rêverie. L'occasion de célébrer le premier anniversaire de la réouverture du musée...

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Beaucoup de sorties ciné sont prévues pour ce mois d'octobre 2019 dans les Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin ! Avec évidemment, comme de ce mois d'Halloween, le "Joker", qui met en scène Joaquin Phoenix et que beaucoup attendent ! Mais aussi de l'animation avec Abominable ou Shaun le Mouton, des films français comme Hors-Norme ou Les Municipaux, et plein d'autres !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.48
ciel dégagé
le 23/10 à 9h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage