Ornans/Bonnevaux-le-Prieuré : la commune aux deux codes postaux...

Publié le 26/06/2017 - 11:46
Mis à jour le 26/06/2017 - 11:48

Depuis la création de la nouvelle commune d'Ornans le 1er janvier 2016, la fusion entre Ornans et Bonnevaux-le-Prieuré n'a pas été effectuée pour les codes postaux et les habitants ne reçoivent plus correctement leur courrier.

©Alexane ©
©Alexane ©

L’ancienne commune d’Ornans est identifiée sous le code postal 25290 et l’ancienne commune de Bonnevaux-le-Prieuré sous le code 25620. Devenant une seule et même commune au 1er janvier 2016,  les codes postaux auraient dû fusionner aussi pour n’en donner qu’un seul : 25290 Ornans.

Une fusion demandée

En vue de cette fusion, le maire d’Ornans a demandé dès décembre 2015 aux instances de la Poste de "faire le nécessaire pour unifier le code postal pour tous les habitants. Une demande qui a été réitérée en 2016 et en 2017 sans succès" explique la ville d'Ornans.

Dans un courrier de février 2016, le PDG de la Poste, Philippe Wahl indique "Nous ne pouvons accéder à votre demande de code postal unique. (…) Nous  avons pu constater par le passé combien une modification du code postal était lente et difficile à intégrer par la population".

Cet argument est pourtant démenti "la population de Bonnevaux-le-Prieuré réclame ce changement. Elle est excédée car elle ne reçoit plus les courriers ou  avec beaucoup de retard, ce fût par exemple le cas pour certaines professions de foi lors des dernières  élections de 2017", souligne Jean-Maurice Boillon, maire délégué de Bonnevaux-le-Prieuré.

La  commune de Bonnevaux-le-Prieuré n’existe plus

Sur les sites officiels et administratifs, la commune de Bonnevaux-le-Prieuré  n’existe plus, le code postal 25620 n’est plus valide. Seul celui d’Ornans 25290 est reconnu mais les rues de Bonnevaux le-Prieuré n’y sont pas intégrées.

"Certaines communes disposent de plusieurs codes postaux sans  que  cela  génère  de  difficultés  particulières  dans  l’adressage des habitants", souligne P.Wahl.  Or, sur le site de Bonnevaux-le-Prieuré, c’est justement cette différence  de code postal qui génère des dysfonctionnements graves dans la distribution du courrier et des colis.

Un mécontentement général

Dans ce même courrier de février 2016, le PDG de la poste indique que "la Poste intégrera sous peu les évolutions liées à la création de nouvelles communes, ce qui permettra la diffusion rapide de nouvelles  adresses".

A nouveau, l'argument est démenti et le mécontentement devient général. C’est un comble", s’insurge le maire d’Ornans, Sylvain Ducret, " nous sommes une seule et même commune avec deux codes postaux. Le système aurait dû anticiper et se mettre à jour, et ce dès décembre 2015 suite à nos courriers. C’est inacceptable, les habitants en pâtissent tous les jours. Un ancien slogan de la Poste disait -"Bougez avec la Poste, on a tous à y gagner" - pour l’instant, je constate que la Poste ne bouge pas et qu’on y perd tous".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

« Évasion d’un détenu dangereux d’une maison d’arrêt » : exercice de sécurité pour les élèves de l’académie de Besançon

De façon régulière, les élèves et l’ensemble de la communauté éducative de l’académie de Besançon sont confrontés à un exercice académique d’entrainement au risque attentat-intrusion. Un nouvel exercice a été déclenché ce jeudi 2 décembre à 9 h 52 afin de tester la chaine d’alerte entre les structures scolaires, les directions des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) et le rectorat.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.76
chutes de neige
le 02/12 à 12h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage