Panne des numéros d'urgence : le rapport au gouvernement pointe la réactivité "insuffisante" d'Orange

Publié le 22/07/2021 - 11:09
Mis à jour le 22/07/2021 - 11:14

L’opérateur Orange a fait preuve d’une réactivité « insuffisante » lors du dysfonctionnement du système des numéros d’urgence en France début juin, pointe ce jeudi 22 juin 2021 le rapport commandé par le gouvernement, qui avance diverses pistes pour prévenir de futures pannes analogues.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Il apparaît clairement à la lecture du rapport qu'il y a eu des insuffisances de la part de l'entreprise", a relevé Cédric O, le secrétaire d'État au Numérique, lors d'un briefing.

Le 2 juin, entre 16h45 et minuit, près de 12.000 appels n'avaient pas été acheminés, selon une enquête interne du groupe. Orange avait affirmé que cette crise, à laquelle six décès sont potentiellement liés, était due à un "bug" logiciel, une piste confirmée par le rapport piloté par l'Agence publique de la sécurité informatique française (Anssi). La panne avait provoqué de vives réactions politiques et renouvelé le débat sur le système des numéros d'urgence, dont certains acteurs veulent la fusion, alors que les autorités avaient dû mettre en place des numéros alternatifs à 10 chiffres pour joindre les secours.

  • L'opérateur historique se fait tancer dans ce rapport pour avoir d'abord mal préparé son intervention technique à l'origine du bug puis réagi de façon trop lente.

"Orange a mis près d'une heure à prendre conscience que la panne touchait en particulier les services d'urgence, deux heures pour en informer les autorités et près de trois heures pour mettre en place un dispositif adapté. Cela est dû à plusieurs dysfonctionnements internes à Orange", relève le document consulté par l'AFP.

Un renforcement des obligations de résultats concernant l'acheminement des appels d'urgence à venir

Afin d'éviter qu'une telle situation se reproduise, diverses pistes sont proposées au gouvernement. Il s'agit par exemple de mettre en place chez les opérateurs un système de remontée d'alerte et une supervision technique spécifiques aux numéros d'urgence ou procéder de manière systématique à des tests avant toute intervention technique sur des équipements critiques.

Le gouvernement prévoit en conséquence de modifier d'ici fin 2021 le cadre réglementaire afin de renforcer les obligations de résultats concernant l'acheminement des appels d'urgence. Il va également dans les prochains jours saisir le régulateur des télécoms, afin qu'il apprécie le respect par Orange de ses obligations réglementaires.

  • Un exercice de crise doit en outre être réalisé sous six mois.

Orange avait dressé une première liste de recommandations à l'issue de son enquête interne, comme l'objectif de "réduire de deux heures à trente minutes maximum" le délai de déclenchement d'une cellule de crise, dans une telle situation.

Leur mise en oeuvre doit être vérifiée, ainsi que la prise en compte de celles du rapport publié jeudi, réclament les auteurs de ce dernier.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Dernière ligne droite du programme « Plantons des haies ! » en Bourgogne Franche-Comté 

"Plantons des haies !", programme du plan France Relance engagé par l’État, entre dans sa dernière ligne droite cet été 2022. Ce programme du gouvernement soutient financièrement et administrativement les plantations en terres agricoles depuis juillet 2021. Les structures d’appui retenues pour faire partie du programme accompagnent techniquement les bénéficiaires dans la plantation des haies et d’arbres en intraparcellaires.

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.64
légère pluie
le 14/08 à 9h00
Vent
4.92 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
57 %

Sondage