Paris-Match dévoile le visage de l’Origine du monde de Gustave Courbet

Publié le 07/02/2013 - 12:42
Mis à jour le 07/02/2013 - 12:53

Le mythique et scandaleux tableau de Gustave Courbet L’Origine du monde serait un morceau d’une toile découpée et non, dès sa création, une oeuvre ayant pour sujet principal un sexe de femme. C’est ce que révèle ce jeudi 7 février 2013 Paris Match, qui dévoile le visage de la femme qui a posé. L’occasion pour Jean-Jacques Fernier, ancien conservateur du musée Courbet d’Ornans, et grand spécialiste du peintre franc-comtois, de  "réinventer" une composition cohérente du tableau originel.

Révélation

PUBLICITÉ

Il ne mesure que 46 cm sur 55 cm. Pourtant ce petit tableau, aujourd’hui conservé au Musée d’Orsay à Paris, occupe une place immense dans l’histoire de l’art. L’Origine du monde de Gustave Courbet avait déjà fait couler beaucoup d’encre. Revoilà cette oeuvre scandaleuse à la une de l’actualité avec une révélation capitale : cette toile serait incomplète, juste un détail découpé ! Mais quel détail !

Une révélation que Paris Match publie en « exclusivité mondiale » dans son numéro de ce jour,  jeudi 7 février 2013, après deux ans d’enquête, d’expertises, d’analyses.

Lire un extrait du dossier de Paris Match en ligne ICI

 

Jean-Jacques Fernier, l’ancien conservateur du musée Courbet d’Ornans, considéré comme l’un des plus grands experts du peintre, le confirme, et explique comment pouvait être le tableau en entier.

Regardez…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.53
peu nuageux
le 23/05 à 6h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1019.88 hPa
Humidité
84 %

Sondage