Parkéon signe une charte destinée à souder les relations avec ses fournisseurs

Publié le 05/11/2014 - 17:12
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:32

La société Parkéon a signé la charte « relations fournisseur responsables » avec Pierre Pelouzet, médiateur national des relations inter-entreprises venu dans les locaux, Stéphane Fratacci, préfet du Doubs ainsi que Evelyne Bonnin, médiatrice régionale à la Direccte, ce mercredi 5 novembre 2014.

Le dispositif de cette charte a pour intérêt de permettre aux donneurs d'ordres signataires (acheteurs) d'officialiser leur volonté de s'inscrire dans une relation partenariale "gagnante gagnant" avec leurs fournisseurs. Elle doit permettre de désigner un "correspondant PME" au sein de l'entreprise signataire, qui interviendra en tant que médiateur interne pour faciliter le règlement des éventuels litiges avec les fournisseurs.

"Si un fournisseur ne livre plus, il ne livre plus non plus les clients. C'est le cycle infernal de la descente aux enfers."

"Cette charte va apporter la reconnaissance d'un investissement au jour le jour, dans la relation saine avec nos partenaires, mais aussi avec nos clients, ce qui est très important pour nous parce qu'on ne peut, en faisant des achats responsables, devenir les responsables d'une situation critique que vit un fournisseur." Nous confie Jean-Pierre Todeschini, directeur de Parkéon. Il explique que s'il fait appel à des fournisseurs et des sous-traitants "c'est parce qu'on en a besoin", c'est pourquoi aujourd'hui, J-P Todeschini indique que "ne pas avoir d'achats responsables peut conduire l'entreprise donneuse d'ordres dans des situations cocasses qui peuvent la mettre elle-même en difficulté. Si un fournisseur ne livre plus, il ne livre plus non plus les clients. C'est le cycle infernal de la descente aux enfers." 

 "Je n'hésite pas faire une avance de trésorerie à mes fournisseurs"

Parkéon n'a jamais rencontré ce type de problème mais le directeur nous explique que sa société est "issue du groupe Schlumberger, qui avait déjà une éthique en matière d'achats responsables. On a toujours eu la chance de mettre en application ce type d'achats responsables." Il raconte qu’"Aujourd'hui, quand l'un de nos partenaires est en difficulté, comme c'est le cas actuellement avec un partenaire de très longue date dans la région lyonnaise, qui a des problèmes de trésorerie générés par un client, je n'hésite pas faire une avance de trésorerie pour qu'il puisse passer les trois mois difficiles qu'il me remboursera plus tard, ce n'est pas un souci. On a besoin de nos fournisseurs. On doit avoir des relations permanentes avec eux."

Créée conjointement avec la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF), la Charte relations fournisseurs responsables compte aujourd'hui 493 grandes entreprises et organismes socioprofessionnels signataires (en comptant Parkéon) depuis sa création il y a 4 ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.73
nuageux
le 30/11 à 0h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %