Alerte Témoin

Parkéon signe une charte destinée à souder les relations avec ses fournisseurs

Publié le 05/11/2014 - 17:12
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:32

La société Parkéon a signé la charte "relations fournisseur responsables" avec Pierre Pelouzet, médiateur national des relations inter-entreprises venu dans les locaux, Stéphane Fratacci, préfet du Doubs ainsi que Evelyne Bonnin, médiatrice régionale à la Direccte, ce mercredi 5 novembre 2014.

Le dispositif de cette charte a pour intérêt de permettre aux donneurs d'ordres signataires (acheteurs) d'officialiser leur volonté de s'inscrire dans une relation partenariale "gagnante gagnant" avec leurs fournisseurs. Elle doit permettre de désigner un "correspondant PME" au sein de l'entreprise signataire, qui interviendra en tant que médiateur interne pour faciliter le règlement des éventuels litiges avec les fournisseurs.

"Si un fournisseur ne livre plus, il ne livre plus non plus les clients. C'est le cycle infernal de la descente aux enfers."

"Cette charte va apporter la reconnaissance d'un investissement au jour le jour, dans la relation saine avec nos partenaires, mais aussi avec nos clients, ce qui est très important pour nous parce qu'on ne peut, en faisant des achats responsables, devenir les responsables d'une situation critique que vit un fournisseur." Nous confie Jean-Pierre Todeschini, directeur de Parkéon. Il explique que s'il fait appel à des fournisseurs et des sous-traitants "c'est parce qu'on en a besoin", c'est pourquoi aujourd'hui, J-P Todeschini indique que "ne pas avoir d'achats responsables peut conduire l'entreprise donneuse d'ordres dans des situations cocasses qui peuvent la mettre elle-même en difficulté. Si un fournisseur ne livre plus, il ne livre plus non plus les clients. C'est le cycle infernal de la descente aux enfers." 

 "Je n'hésite pas faire une avance de trésorerie à mes fournisseurs"

Parkéon n'a jamais rencontré ce type de problème mais le directeur nous explique que sa société est "issue du groupe Schlumberger, qui avait déjà une éthique en matière d'achats responsables. On a toujours eu la chance de mettre en application ce type d'achats responsables." Il raconte qu’"Aujourd'hui, quand l'un de nos partenaires est en difficulté, comme c'est le cas actuellement avec un partenaire de très longue date dans la région lyonnaise, qui a des problèmes de trésorerie générés par un client, je n'hésite pas faire une avance de trésorerie pour qu'il puisse passer les trois mois difficiles qu'il me remboursera plus tard, ce n'est pas un souci. On a besoin de nos fournisseurs. On doit avoir des relations permanentes avec eux."

Créée conjointement avec la Compagnie des dirigeants et acheteurs de France (CDAF), la Charte relations fournisseurs responsables compte aujourd'hui 493 grandes entreprises et organismes socioprofessionnels signataires (en comptant Parkéon) depuis sa création il y a 4 ans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.01
ciel dégagé
le 05/04 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
69 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune