Alerte Témoin

Payer ses courses avec des billets franc-comtois sera bientôt possible

Publié le 21/05/2015 - 13:42
Mis à jour le 21/05/2015 - 13:43

Faire circuler une monnaie propre à la région, en complément de l'Euro. C’est l’idée originale de l’association "L’Affranchie" qui pourrait bien voir le jour dès la mi-2016 à Besançon et à Poligny, avant d’être étendue à d’autres bassins de vie qui se sont déjà dits intéressés en région.

billets_monnaie_fc.png
© dr/L'Affranchie

Une affaire de sous

Une trentaine de monnaies locales sont déjà en circulation en France dont le Sol-violette à Toulouse, parmi les plus utilisées. Selon les spécialistes, il en existerait entre 5000 et 8000 dans le monde. Preuve que la démarche séduit, même si elle est encore trop souvent perçue comme « une fantaisie de bobos ».

Sans pour autant vivre en autarcie

Par cette démarche, l'association franc-comtoise souhaite avant tout dynamiser l’économie régionale et redonner du sens aux rapports marchands. Le principe est simple : la monnaie n’a de valeur que sur le territoire, « ce qui permet de concentrer la richesse créée autour », précise Hervé Maillot, vice-président de L'Affranchie. « Si on achète ses livres sur Amazon plutôt que dans la librairie du coin, l’argent va pratiquement circuler en entier ailleurs », ajoute t-il.
Tout l’intérêt d’une monnaie franc-comtoise serait donc de favoriser le circuit-court, sans pour autant « vivre en autarcie » puisqu’elle ne remplacera pas l’euro.

Sur le même principe que les tickets restaurants

Concrètement, comment cela fonctionnera t-il ? « Comme un ticket restaurant. On pourra acheter sa baguette, ses vêtements, son vélo…  et on pourra faire l’appoint avec des euros car le rendu de monnaie n’est pas possible», remarque Hervé Maillot. Les Francs-Comtois qui le souhaitent iront changer leurs Euros en monnaie locale en passant par un établissement bancaire, puis pourront s’en servir dans les commerces partenaires, pour qui la seule contrainte sera de posséder une double caisse.

« Il pourra aussi y avoir des bureaux de change à la poste et dans certains tabacs. » Une unité de monnaie locale vaut un Euro. Dans un premier temps, seuls des billets de 1,2, 5, 10 et 20 seront écoulés. Suivant son succès, cette monnaie pourra ensuite se décliner en version électronique comme l’Eusko dans le pays Basque.

Pour l’heure, l’association cherche à fédérer le maximum de partenaires et appelle toutes les bonnes volontés à se joindre à elle. La future monnaie pourrait voir ses premiers billets s'écouler d'ici la mi-2016 si les accords avec la banque et les commerçants sont trouvés. Elle n'a pas encore de nom mais les adhérents de l'association devraient bientôt la baptiser.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets Doubs cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.49
    légère pluie
    le 02/07 à 21h00
    Vent
    1.33 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage