PCF : "Non Monsieur le Maire, la rénovation de la gauche ne passe pas par Macron"

Publié le 27/04/2016 - 09:07
Mis à jour le 27/04/2016 - 13:47

Sitôt l'annonce de Jean-Louis Fousseret de rouler pour Emmanuel Macron en adhérant à son parti "En Marche", la section PCF, dans l'actuelle majorité municipale, dit ne pas vraiment comprendre le choix du maire. "Où marche monsieur le maire ?" s'interroge le parti communiste bisontin…

thibaut_bize.jpg
Thibaut Bize, secrétaire départemental du PCF du Doubs ey conseiller municipal à Besançon © dp
PUBLICITÉ

Pour la section du PCF de Besançon, Jean-Louis Fousseret a rejoint le mouvement en marche, car le ministre de l’Économie rénoverait la gauche, qu’il ferait partie de ceux qui bougent et qu’il comprendrait les chefs d’entreprise. « Emmanuel Macron ne rénove pas ; il réchauffe de vieilles idées, celles d’hommes de droite voulant doubler les siens » estime-t-on au PCF de Besançon. « Macron a estimé, il y a peu, que le clivage gauche/ droite était dépassé. Comment rénover la gauche avec quelqu’un qu’y croit pas ? » en citant le philosophe Alain

  • « Lorsqu’on me demande si la coupure entre partis de droite et partis de gauche, hommes de droite et hommes de gauche, a encore un sens, la première idée qui me vient est que l’homme qui pose cette question n’est certainement pas un homme de gauche ». Alain – 1930

Les communistes bisontins considèrent que Macron bouge « un peu comme Sarkozy ». « Que veut dire « bouger » ? S’attaquer enfin au pouvoir de l’argent ? Réduire le pouvoir des banques ? Lutter sérieusement contre l’exil fiscal au Panama et au Luxembourg ? Bien sûr que non. « Bouger », chez Macron et consorts, c’est s’attaquer à ceux qui travaillent et peinent à boucler les fins de mois« .

Enfin le PCF estime que Macron et le gouvernement actuel « n’a eu de cesse » de fragiliser les petits patrons. « Combien de PME et d’artisans du bâtiment mis à genoux par les politiques d’austérité des collectivités territoriales qui n’investissent plus et ne stimulent plus l’activité des entreprises locales ? Combien d’indépendants menacés par la concurrence de « entrepreneuriat individuel » mis en avant par Macron à l’instar des taxis concurrencés par Uber ? (…)Et de quelles entreprises parle Macron ? Des grandes entreprises du CAC40 ! Elles ont reçu 40 milliards de cadeaux via le CICE. Le MEDEF de Pierre Gattaz, celui qui trouve le mouvement de Macron « rafraîchissant », promettait en échange la création d’un million d’emplois.« 

 Et de conclure. « Alors, non Monsieur le Maire, la rénovation de la gauche ne passe pas par Macron. D’ailleurs, la politique de la ville de Besançon jusqu’ici n’a pas été celle de Macron. Nous en sommes heureux. Les communistes bisontins pèseront de tout leur poids pour que cela continue…« .

En réponse, Jean-Louis Fousseret a déclaré qu’il entendait bien continuer à faire le distingo entre la gestion de la Ville et les préoccupations de la politique nationale. « Je ne reproche pas à mes adjoints communistes d’avoir des attitudes anti gouvernementales comme ils l’ont fait. Je souhaite que l’on fasse la même chose avec moi…’

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

fousseret macron

Remous autour de la création du groupe « LREM »  au conseil municipal de Besançon

Remous autour de la création du groupe « LREM » au conseil municipal de Besançon

Le maire LREM de Besançon Jean-Louis Fousseret (ex PS) a annoncé la création d'un groupe de 13 conseillers lors du conseil municipal de Besançon. Suite aux débats parfois houleux du 14 septembre dernier, le conseiller LR Jacques Grosperrin réclame la démission du maire et attaque Éric Alauzet… qui répond ! Quant au Modem, il fait part de son incompréhension. Ambiance.

Vivez le conseil municipal de Besançon en direct…

Vivez le conseil municipal de Besançon en direct…

Le conseil municipal de rentrée de la Ville de Besançon se tient ce jeudi 14 septembre 2017. Jean-Louis Fousseret doit annoncer  de la création d'un nouveau groupe LREM (La République En Marche), un de premiers en France au sein d'un conseil municipal. Une décision qui risque de faire grincer quelques dents et ne manquera pas de faire réagir l'opposition de l'ex-majorité plurielle.

Un nouveau groupe La République en Marche au sein du conseil municipal de Besançon…

Un nouveau groupe La République en Marche au sein du conseil municipal de Besançon…

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, a annoncé ce jeudi 14 septembre 2017 devant la presse, quelques heures avant le conseil municipal de la rentrée, qu'un groupe La République en Marche (LREM) s'est créé. Il s'agirait de l'un de premiers en France au sein d'un conseil municipal. Cre?ation d'un groupe "La Re?publique en Marche" au conseil municipal de Besanc?on from maCommune.info on Vimeo.

Présidentielle 2017 :  la réaction de Jean-Louis Fousseret

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du "premier président de la Ve République issu d'un mouvement citoyen…". Au lendemain de l'élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l'histoire qui se tourne.  

Dans la catégorie

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour à 14h14 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.94
couvert
le 15/10 à 0h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1009.77 hPa
Humidité
83 %

Sondage