Peugeot Sochaux: baisse de la production des 308, renvoi de 300 intérimaires

Publié le 23/07/2012 - 18:36
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:12

L’usine PSA Peugeot Citroën de Sochaux va baisser la production de la Peugeot 308 à partir d’octobre, ce qui entraînera le départ d’environ 300 intérimaires, a-t-on appris lundi auprès de la direction et de la CGT.

cadence

Le site va diminuer la cadence de production de 734 à 550 véhicules par jour en moyenne, ce qui portera la production totale du site à 1.489 voitures par jour, ont précisé les mêmes sources.

"Cette baisse de production devrait être provisoire, dans l'attente de l'arrivée du (nouveau modèle baptisé) T9 en 2013", a indiqué la direction lors d'un comité d'entreprise lundi.

D'après la CGT, "ce plan se traduira par un quasi-doublement des opérations de montage à réaliser par chacun des salarié de la tournée B", dont l'effectif sera réduit de moitié, et "par le renvoi d'environ 300 intérimaires".

"La CGT n'est pas favorable à un tel dispositif qui consiste à priver de boulot des centaines d'intérimaires, pour en rechercher d'autres dans quelques mois pour le lancement T9", a ajouté le syndicat dans un communiqué.

En juin, l'usine sochalienne avait déjà annoncé la baisse de la production des Peugeot 3008 et 5008 et de la Citroën DS5, entraînant le départ de 300 intérimaires.

La suppression de 579 emplois est par ailleurs prévue sur le site de Sochaux, sur la base de départs volontaires, dans le cadre du plan de 8.000 suppressions de postes en France annoncé le 12 juillet.

Le site compte actuellement environ 1.300 intérimaires et un peu plus de 12.000 salariés permanents.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.42
ciel dégagé
le 25/06 à 12h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
58 %