Alerte Témoin

Plans sociaux: une « personne compétente » dans toutes les préfectures

Publié le 01/06/2012 - 09:35
Mis à jour le 01/06/2012 - 09:35

Il y a actuellement « environ trente-six entreprises en danger » car particulièrement menacées par les plans sociaux, a indiqué vendredi le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur BFMTV/RMC.

solutions du terrain

« Nous avons établi (...) la liste des entreprises les plus en danger. C'est environ 36 entreprises aujourd'hui, de tailles différentes, (dans) des situations différentes », a dit le chef du gouvernement, qui était interrogé sur les menaces de plans sociaux à l'heure actuelle.

Face à cette situation, un « outil », une « cellule » a été mise en place au ministère du redressement productif d'Arnaud Montebourg, en liaison avec celui de l'Economie de Pierre Moscovici, « pour suivre chaque situation. Parce que les situations ne sont pas les mêmes », a indiqué le Premier ministre.

"Dans chaque territoire, chaque préfet va désigner une personne, très compétente (...) qui sera chargée sur le terrain d'aider à trouver des solutions, en mettant autour de la table, pas seulement l'administration, mais aussi les collectivités territoriales, principalement les régions", ainsi que les représentants des banques, des entreprises, des chambres de commerce et les salariés, a-t-il expliqué.

"Il ne s'agit pas de toute faire remonter à Paris", a conclu Jean-Marc Ayrault en rappelant son expérience de député-maire de Nantes.

La CGT a remis cette semaine à Jean-Marc Ayrault une liste destinée au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, de 46 entreprises en redressement ou en liquidation, soit près de 45.000 emplois menacés en France, selon elle. Le ministre du Travail, Michel Sapin, a jugé ce dernier chiffre "réaliste".

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.51
    couvert
    le 19/09 à 12h00
    Vent
    4.02 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    81 %

    Sondage