Plans sociaux: une « personne compétente » dans toutes les préfectures

Publié le 01/06/2012 - 09:35
Mis à jour le 01/06/2012 - 09:35

Il y a actuellement « environ trente-six entreprises en danger » car particulièrement menacées par les plans sociaux, a indiqué vendredi le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur BFMTV/RMC.

solutions du terrain

PUBLICITÉ

« Nous avons établi (…) la liste des entreprises les plus en danger. C’est environ 36 entreprises aujourd’hui, de tailles différentes, (dans) des situations différentes », a dit le chef du gouvernement, qui était interrogé sur les menaces de plans sociaux à l’heure actuelle.

Face à cette situation, un « outil », une « cellule » a été mise en place au ministère du redressement productif d’Arnaud Montebourg, en liaison avec celui de l’Economie de Pierre Moscovici, « pour suivre chaque situation. Parce que les situations ne sont pas les mêmes », a indiqué le Premier ministre.

« Dans chaque territoire, chaque préfet va désigner une personne, très compétente (…) qui sera chargée sur le terrain d’aider à trouver des solutions, en mettant autour de la table, pas seulement l’administration, mais aussi les collectivités territoriales, principalement les régions », ainsi que les représentants des banques, des entreprises, des chambres de commerce et les salariés, a-t-il expliqué.

« Il ne s’agit pas de toute faire remonter à Paris », a conclu Jean-Marc Ayrault en rappelant son expérience de député-maire de Nantes.

La CGT a remis cette semaine à Jean-Marc Ayrault une liste destinée au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, de 46 entreprises en redressement ou en liquidation, soit près de 45.000 emplois menacés en France, selon elle. Le ministre du Travail, Michel Sapin, a jugé ce dernier chiffre « réaliste ».

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.55
pluie modérée
le 17/10 à 15h00
Vent
3.443 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
97 %

Sondage