Plus de 5000 croyants à la béatification de Jean-Joseph Lataste

Publié le 03/06/2012 - 20:03
Mis à jour le 04/06/2012 - 07:46

La béatification du père Lataste, enterré au couvent de Montferrand-le-Château, a attiré la foule cet après-midi à Besançon-Micropolis. C’est le huitième béatifié français hors de Rome.

bienheureux

PUBLICITÉ

Trois cardinaux, une trentaine d’archevêques et d’évêques, des centaines de sœurs et de prêtres et plus de 5000 catholiques réunis à Micropolis à Besançon pour la béatification du père Lataste (1832-1869)… Le fondateur de la congrégation des Sœurs dominicaines de Béthanie, qui a œuvré à la réhabilitation et à la réinsertion des femmes détenues, a presque fait le plein.

Une cinquantaine de membres de la famille du béatifié, originaire de Cadillac près de Bordeaux, a également tenu à assister à la messe présidée par le cardinal Angelo Amato, représentant du pape, qui a également encensé le reliquaire de Jean-Joseph Lataste, contenant des vertèbres cervicales, habituellement déposé au couvent de Montferrand-le-Château.

Ce n’était évidemment pas le public habituel de Micropolis avec ses foires et ses spectacles. L’ambiance n’était pas coincée pour autant. Les applaudissements ont jailli quand la photo géante de 4 mètres sur trois du désormais bienheureux a été déployée derrière l’autel en début de cérémonie.

Affublés de foulards jaunes, blancs ou rouges, les participants ont manifesté plus d’une fois leur satisfaction de voir la concrétisation de la béatification de Jean-Joseph Lataste entamée en 1937 et complétée par la reconnaissance d’un miracle posthume en 1943. Une béatification qui correspond également à une réhabilitation car l’œuvre du père Lataste n’a pas toujours été vue d’un bon œil par la hiérarchie de l’Eglise.

« Puisse son exemple nous stimuler aujourd’hui pour être davantage dignes de Dieu », a affirmé André Lacrampe, archevêque de Besançon, en annonçant que le père Lataste sera célébré tous les ans à la date du 5 septembre. L’occasion pour la communauté catholique de méditer régulièrement cette petite phrase traduisant l’état d’esprit du bienheureux : « Les plus grands pécheurs, les plus grandes pécheresses ont en eux ce qui fait les plus grands saints ».

Une image pieuse, imprimée à 10 000 exemplaires, avec à son dos une prière pour demander la canonisation du père Lataste, a été distribuée à la sortie à tous les participants. Car la béatification est un préliminaire à la canonisation prononcée par le pape et qui permet de devenir saint.

Combien de temps faudra-il au bienheureux Lataste pour accéder à ce rang ultime ? L’avenir le dira, mais, outre les prières et les courriers parvenant sur sa tombe, il faut impérativement que se produise un second miracle posthume comme par exemple une guérison par intercession.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard demande la création d’une mission d’information sur les actes anti-chrétiens à R. Ferrand

Dans un courrier en date du 19 mars 2019, Annie Genevard, députée du Doubs Les Républicains, vice-présidente de l'Assemblée nationale et membre de la commission des affaires culturelles et Philippe Gosselin, député de La Manche LR et vice-président de la commission des Lois à l'Assemblée nationale demandent au président de l’Assemblée nationale la création d’une mission d’information sur les actes anti-chrétiens.

Le ramadan démarre aujourd’hui

Le ramadan commence ce jeudi 17 mai 2018 en France, a annoncé mardi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM), à l'issue d'une cérémonie de fixation du début de ce mois béni de jeûne, de partage et de prière.

Après une contamination à l’E.Coli, le rappel de reblochons considérablement élargi

Les autorités sanitaires ont décidé ce lundi 14 mai 2018 d'élargir considérablement le rappel de reblochons, après la contamination d'enfants par la bactérie Escherichia coli, une application du principe de précaution avant de connaître précisément l'origine du mal. L'entreprise Chabert met à leur disposition le numéro de téléphone: 0800 94 52 35 de 8h à 19h

Pourquoi mange-t-on de l’agneau à Pâques ?

Pâques connaît son lot de tradition : les œufs, les cloches, les lapins, le chocolat et… l'agneau, que l'on mange en famille autour du repas dominical. La France ne fait pas exception à cette coutume. Chaque année, la consommation d'agneau fait plus que doubler à cette période (de 4000 à 9000 tonnes). Si pour les non-croyants cela peut s'expliquer par une maturation gustative de la viande, qu'en est-il des raisons religieuses ?

Une relique de Jean-Paul II volée dans une église de Dordogne

Un morceau de soie blanche provenant de la ceinture portée par l'ancien pape Jean-Paul II lors de l'attentat qui avait failli lui coûter la vie en 1981 a été dérobé dans l'église d'un village de Dordogne, a annoncé vendredi l'évêché de Périgueux.

Des obsèques dans l’intimité pour Alexia Daval

Les obsèques de la joggeuse tuée à Gray se tiennent ce mercredi 8 novembre à 14h30  à la basilique Notre-Dame à Gray. Les habitants de la commune de Haute-Saône sont toujours sous le choc de l'annonce du meurtre de la jeune femme le 30 octobre. La famille a souhaité une cérémonie dans l'intimité. L'archevêque de Besançon a décidé d’écourter sa présence à l’assemblée plénière des évêques de France à Lourdes pour être présent.

Le Couscousgate, révélateur du malaise au FN

À la veille du congrès du FN, une photo postée sur Twitter montrant Florian Philippot en train de manger cette semaine  un couscous à Strasbourg  - au lieu d'une bonne choucroute – est en train de diviser les militants. Pour lé députée européenne franc-comtoise, Sophie Montel,  le #couscousgate  que le Front National "a encore beaucoup à faire avant la victoire".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.33
ciel dégagé
le 23/03 à 18h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1026.37 hPa
Humidité
72 %

Sondage