Plus de 600 élus locaux lancent un appel pour la réélection d'Emmanuel Macron

Publié le 23/11/2021 - 14:45
Mis à jour le 07/04/2022 - 17:31

Plus de 600 élus locaux, dont 400 maires, ont lancé samedi un appel pour soutenir la réélection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, en saluant « un quinquennat favorable aux territoires et aux communes« , dans une tribune parue dans le JDD.

 ©
©

"Pour relever les défis immenses qui sont ceux de la Nation ? réindustrialisation, poursuite du désenclavement de nos communes, construction de logements, préservation de nos paysages et réussite de la transition écologique -, nous avons besoin de continuité et de stabilité", écrivent les 661 signataires, parmi lesquels, outre l'ancien Premier ministre désormais maire du Havre Edouard Philippe, Christian Estrosi (Nice), Hubert Falco (Toulon), Christophe Béchu (Angers), Caroline Cayeux (Beauvais) ou Olivier Klein (Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis).

"Pour nous, élus locaux de l'Hexagone, de la Corse et des Outre-mer, venus de tous les bords politiques et n'ayant souvent aucune étiquette, le compte y est", poursuivent les auteurs du soutien au président de la République qui, selon eux, "ne poursuit aucun intérêt partisan" mais "est d'intérêt général".

"Nous voulons tout simplement poursuivre la relation de confiance qu'en cinq ans, nous avons pu tisser avec l'Etat", ajoutent ces élus, dont David Valence (Saint-Dié-des-Vosges), Alain Chrétien (Vesoul), Karl Olive (Poissy dans le Yvelines), Jean-Charles Orsucci (Bonifacio), Sonia Lagarde (Nouméa) ou Sandra Trochimara (Cayenne).

"Cet appel est le premier acte concret de la pré-campagne du candidat Emmanuel Macron, à l'issue de cette semaine en régions", a commenté un ténor de la majorité, alors que de nombreux élus locaux se sont organisés ces dernières semaines en comités de soutiens, à l'initiative du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, et de Thierry Solère, un proche de M. Macron.

L'opération intervient quelques deux jours après la clôture du congrès de l'Association des maires de France, lors duquel le chef de l'Etat a défendu son bilan avec pugnacité, recueillant un accueil davantage positif que par le passé malgré le réquisitoire des dirigeants de l'association.

Plus de 300 élus territoriaux avaient déjà manifesté leur soutien à Emmanuel Macron dans une tribune en juillet.

Les signataires en Bourgogne Franche-Comté

Franche-Comté

  • Frédéric BARBIER, Conseiller départemental (Doubs)
  • Samuel GOMES, Maire - Badevel (Doubs)
  • Jean-Paul MICHAUD, Maire - Thoraise (Doubs)
  • Nicolas PACQUOT, Maire - Etouvans (Doubs)
  • Didier PAINEAU, Maire - Byans-sur-Doubs (Doubs)
  • Marc TIROLE, Maire - Dampierre-les-Bois (Doubs)
  • Martine VOIDEY, Maire - Voujeaucourt (Doubs)
  • Benoit VUILLEMIN, Maire - Saône (Doubs)
  • Catherine BARTHELET, Conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté et maire de Pelousey
  • Christian BRETIN, Maire - Cousance (Jura)
  • Michel FISCHER, Maire - Macornay (Jura)
  • Eric PETITJEAN, Maire - Froideconche (Haute-Saône)
  • Loïc RACLOT, Maire - Gevigney Mercey (Haute-Saône)
  • Alain CHRÉTIEN, maire de Vesoul (Haute-Saône)

Les élus de Franche-Comté

  • Philippe ANTOINE, Conseiller départemental (Jura)
  • Danielle BRULEBOIS, Conseillère départementale (Jura)
  • Didier PARIS, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté
  • Sandra GERMAIN, Conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté
  • Rémy REBEYROTTE, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté

Bourgogne

  • Denis THURIOT, Maire - Nevers (Nièvre)
  • Fabrice BERGER, Maire - Challuy (Nièvre)
  • Alain BOURSIER, Maire - Gimouille (Nièvre)
  • Manuel DE JESUS, Maire - Sermoise-sur-Loire (Nièvre)
  • Christophe GAGNEPAIN, Maire - Gâcogne (Nièvre)
  • Florence ZITO, Maire - Saint-Nicolas-Lès-Cîteaux (Côte-d'Or)
  • Christian POULLEAU, Maire - Molinot (Côte-d'Or)
  • Michel POILLOT, Maire - Vandenesse-en-Auxois (Côte-d'Or)
  • Dominique GRIMPRET, Maire - Ahuy (Côte-d'Or)
  • Annie GAUSSENS, Maire - Trouhans (Côte-d'Or)
  • Eric COLLIN, Maire - Poncey-lès-Athés (Côte-d'Or)
  • Jacques-François COIQUIL, Maire - Auxonne (Côte-d'Or)
  • Dominique BONDIVENA, Maire - Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d'Or)
  • Philippe BALIZET, Maire - Chaux (Côte-d'Or)
  • Jean-Michel BEAUGER, Maire - Tharoiseau (Yonne)
  • Thierry CORNIOT, Maire - Seignelay (Yonne)
  • Paulo DA SILVA MOREIRA, Maire - Treigny (Yonne)
  • Alain DROUHIN, Maire - Bléneau (Yonne)
  • Marie EVRARD, Conseillère départementale (Yonne)
  • Irène EULRIET, Conseillère départementale (Yonne)
  • Pascal HENRIAT, Conseiller départemental (Yonne)
  • Jean-Michel RIGAULT, Maire - Druyes-les-Belles-Fontaines (Yonne)
  • Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, Maire - Moulins-sur-Ouanne (Yonne)
  • Yves VECTEN, Maire - Escamps (Yonne)
  • Yannick VILLAIN, Maire - La Celle-Saint-Cyr (Yonne)
  • Gérard BERGERET, Maire - Cordesse (Saône-et-Loire)
  • Vincent CHAUVET, Maire - Autun (Saône-et-Loire)
  • Daniel CHRISTEL, Maire - Saint-Désert (Saône-et-Loire)
  • Sylvain DUMAS, Maire - Farges-les-Chalon (Saône-et-Loire)
  • Henri-Didier OUGEOT, Maire - Saint-Gervais-sur-Couches (Saône-et-Loire)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national au ont, à leur tout, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.89
nuageux
le 14/04 à 12h00
Vent
2.59 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
51 %