Plus de 880.000 € d’aide en faveur du tourisme en Haute-Saône

Publié le 21/12/2022 - 16:47
Mis à jour le 21/12/2022 - 15:44

Le secteur du tourisme a été profondément affecté par les impacts de la crise sanitaire. Dans ce contexte, l’État a adopté des mesures d’urgence et de soutien en direction du secteur. En Haute-Saône, 6 projets ont bénéficié en 2022 d’une subvention d’un montant total de 867.306 €.

Créé en 2021, le plan de relance "Avenir Montagnes" a ainsi pour objectif d’accompagner les territoires de montagne vers une offre touristique résiliente et durable, adaptée aux spécificités de chaque massif, pour favoriser la diversification de l’offre touristique et la conquête de nouvelles clientèles et accélérer la transition écologique. 

En Haute-Saône, 6 projets ont bénéficié en 2022 d’une subvention d’un montant total de 867 306 € du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) "Massif des Vosges", attribuée dans le cadre du plan "Avenir Montagnes" : 

  • Quatre d’entre eux, situés à Mélisey, Les Fessey, Fresse et Ternuay-Melay-et-Saint-Hilaire, concernent la réhabilitation de bâtiments anciens afin de créer des hébergements touristiques haut de gamme de grande capacité. Ces projets, situés au cœur de la région des Mille étangs, ont pu bénéficier d’une aide d’un montant de 695.306 €. 
  • Les deux autres projets subventionnés concernent le développement d’une offre touristique avec la réhabilitation de l’auberge de l’Ermitage de Fougerolles-Saint-Valbert, situé à proximité du chemin de pèlerinage de Saint-Colomban, et la mise en place de nouvelles offres digitales de découverte de la chapelle de Notre-Dame du Haut à Ronchamp. 

Par ailleurs, deux projets situés à Marnay et Fretigney-et-Velloreille, inscrits dans les contrats de relance et de transition énergétique des communautés de communes du Val marnaysien et du Pays Graylois, ont bénéficié d’un soutien au titre du plan "Destination France" pour un montant de 17.070 €. 

"L’ensemble de ces projets vise à valoriser et développer les nombreux atouts et la diversité du patrimoine haut-saônois par la consolidation des pôles touristiques existants, la création et le développement de nouvelles destinations ou de nouvelles formes de tourisme, et l’amplification de la communication et de la promotion de cette offre de tourisme", indique la préfecture du département. 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.83
couvert
le 31/01 à 9h00
Vent
0.85 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
88 %