Plusieurs sites pétroliers visés par des actions de Gilets Jaunes

Publié le 19/02/2019 - 14:24
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:32

Plusieurs sites pétroliers dont Donges (Loire-Atlantique) ou encore Mulhouse (Haut-Rhin) et Longvic (Côte-d'Or), ont été bloqués ou leurs accès perturbés ce mardi 19 février 2019 dans la matinée par des actions de Gilets Jaunes qui ont parfois été délogés sans heurts par les forces de l'ordre.

gilet jaune
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Une centaine de personnes, essentiellement des Gilets Jaunes mais aussi des salariés du site venus à l’appel de la CGT, ont perturbé dès l’aube l’accès à la raffinerie Total de Donges, près de Saint-Nazaire. Les manifestants, pour la plupart des Gilets Jaunes, avaient fait face aux forces de l’ordre sur ce rond-point en début de matinée, avant de se répartir en deux groupes, dont l’un a ensuite bloqué des camions pendant une demi-heure sur le rond-point des Six Croix à proximité, a constaté une correspondante de l’AFP.

« On ne lâche rien » et « Macron démission »

Dans un brouillard épais, les manifestants ont allumé des feux de pneus et de palettes et des gaz lacrymogènes ont été tirés à plusieurs reprises. Ils scandaient les slogans « on ne lâche rien » et « Macron démission ». A 10H30, l’accès au site avait été débloqué par les forces de l’ordre et les camions circulaient normalement.

En Côte-d’Or, le dépôt de Longvic a également été bloqué, entre 5H00 et 8H00, par une trentaine de Gilets Jaunes, qui ont finalement été délogés sans heurts par la police, a-t-on appris de sources concordantes. Vers 5H00 du matin, ces Gilets Jaunes bloquaient les accès du dépôt avec
des palettes, a précisé la police qui est intervenue peu avant 8H00 pour débloquer les lieux.

Une dizaine de personnes est alors restée sur place, sans gêner l’entrée des camions, a précisé la même source. L’action s’est achevée à 10H00, ont affirmé des Gilets Jaunes sur les réseaux sociaux. Dans les Bouches-du-Rhône plus d’une centaine de personnes dont des Gilets Jaunes se sont rassemblées dans la matinée devant le dépôt pétrolier Trapil, selon Virginie Cavat, de la CGT. A 10h00 l’accès au site était dégagé.

Une « tentative de blocage » a aussi eu lieu à la raffinerie de La Palisse, près de La Rochelle, mais elle « n’a pas abouti », selon la préfecture. En Alsace, le dépôt pétrolier de Mulhouse (Haut-Rhin) a été bloqué tôt mardi, pendant environ trois heures par une cinquantaine de Gilets Jaunes, finalement En Bretagne, des  Gilets Jaunes, qui n’ont pu accéder au dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, en raison de la présence sur le site des
forces de l’ordre, ont finalement perturbé durant quelques heures la circulation sur la route de Lorient (N24) au niveau du périphérique rennais, causant des « dégradations importantes de la chaussée », selon la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

10.300 manifestants en France • Treize personnes ont été interpellées à Dijon samedi 8 juin 2019 dans l'après-midi, notamment pour des violences et des dégradations. Un CRS a été blessé lors d'une manifestation tendue pour l'acte 30 du mouvement des "gilets jaunes", a indiqué la préfecture de Côte-d'Or. A Besançon, ils étaient une centaine au départ du cortège place de la révolution avant de déambuler dans le calme pour rejoindre le commissariat.

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko  samedi 25 mai

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko samedi 25 mai

Une semaine après la manifestation "pluvieuse" des Gilets Jaunes qui avait rassemblé 800 manifestants pour les six mois du mouvement, un nouveau rassemblement est organisé ce samedi 25 mai 2019 à partir de 14h place de la Révolution. La circulation des Bus et des tramways sera à nouveau perturbée dans l'après-midi, notamment au centre-ville.

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Gilets Jaunes : 800 manifestants à Besançon, des tensions à Chalezeule et huit interpellations

Pour célébrer les six mois du mouvement, les Gilets Jaunes étaient plus nombreux dans les rues de Besançon en comparaison aux deux actes précédents qui avaient rassemblés 300 et 400 manifestants. Une des têtes de figures du mouvement avait appelé à un rassemblement national samedi 18 mai 2019. Au plus fort de la mobilisation Ils étaient 800 selon les autorités et largement plus d'un millier selon les gilets jaunes pour cet acte 27. A Chalezeule, les manifestants sont été dispersé par les gaz lacrymogènes et par la pluie. Le barbecue géant prévu près du rond point du bowling  n'a pas eu lieu.

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.03
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage