Plusieurs sites pétroliers visés par des actions de Gilets Jaunes

Publié le 19/02/2019 - 14:24
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:32

Plusieurs sites pétroliers dont Donges (Loire-Atlantique) ou encore Mulhouse (Haut-Rhin) et Longvic (Côte-d'Or), ont été bloqués ou leurs accès perturbés ce mardi 19 février 2019 dans la matinée par des actions de Gilets Jaunes qui ont parfois été délogés sans heurts par les forces de l'ordre.

gilet jaune
© Hélène Loget

Une centaine de personnes, essentiellement des Gilets Jaunes mais aussi des salariés du site venus à l'appel de la CGT, ont perturbé dès l'aube l'accès à la raffinerie Total de Donges, près de Saint-Nazaire. Les manifestants, pour la plupart des Gilets Jaunes, avaient fait face aux forces de l'ordre sur ce rond-point en début de matinée, avant de se répartir en deux groupes, dont l'un a ensuite bloqué des camions pendant une demi-heure sur le rond-point des Six Croix à proximité, a constaté une correspondante de l'AFP.

"On ne lâche rien" et "Macron démission"

Dans un brouillard épais, les manifestants ont allumé des feux de pneus et de palettes et des gaz lacrymogènes ont été tirés à plusieurs reprises. Ils scandaient les slogans "on ne lâche rien" et "Macron démission". A 10H30, l'accès au site avait été débloqué par les forces de l'ordre et les camions circulaient normalement.

En Côte-d'Or, le dépôt de Longvic a également été bloqué, entre 5H00 et 8H00, par une trentaine de Gilets Jaunes, qui ont finalement été délogés sans heurts par la police, a-t-on appris de sources concordantes. Vers 5H00 du matin, ces Gilets Jaunes bloquaient les accès du dépôt avec
des palettes, a précisé la police qui est intervenue peu avant 8H00 pour débloquer les lieux.

Une dizaine de personnes est alors restée sur place, sans gêner l'entrée des camions, a précisé la même source. L'action s'est achevée à 10H00, ont affirmé des Gilets Jaunes sur les réseaux sociaux. Dans les Bouches-du-Rhône plus d'une centaine de personnes dont des Gilets Jaunes se sont rassemblées dans la matinée devant le dépôt pétrolier Trapil, selon Virginie Cavat, de la CGT. A 10h00 l'accès au site était dégagé.

Une "tentative de blocage" a aussi eu lieu à la raffinerie de La Palisse, près de La Rochelle, mais elle "n'a pas abouti", selon la préfecture. En Alsace, le dépôt pétrolier de Mulhouse (Haut-Rhin) a été bloqué tôt mardi, pendant environ trois heures par une cinquantaine de Gilets Jaunes, finalement En Bretagne, des  Gilets Jaunes, qui n'ont pu accéder au dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, en raison de la présence sur le site des
forces de l'ordre, ont finalement perturbé durant quelques heures la circulation sur la route de Lorient (N24) au niveau du périphérique rennais, causant des "dégradations importantes de la chaussée", selon la préfecture d'Ille-et-Vilaine.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Social

Secteurs médico-sociaux : une grève annoncée le 3 décembre prochain pour plus d’équité salariale

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) appelle à la grève et à la manifestation jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Une mobilisation est prévue à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège rejoindra l'ARS.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.

Le rêve européen pour quatre filles de l’ESBF

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté ainsi qu'Aneta Labuda espèrent être qualifiées. Lara Gonzales fait déjà partie de l’effectif final avec l'équipe nationale espagnole. 

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.57
ciel dégagé
le 26/11 à 18h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
91 %

Sondage