Pollution de l’air : EELV met en cause le diesel

Publié le 14/03/2014 - 14:59
Mis à jour le 14/03/2014 - 15:22

Dans un communiqué co-signé par ses co-secrétaires Michel Boutanquoi et Cécile Prudhomme, le groupe EELV du Grand Besançon dénonce le diesel comme responsable de l’alerte actuelle de pollution due aux microparticules. Il souhaite qu’en cas de pic de pollution d’une telle ampleur à Besançon d’une part une circulation alternée et la gratuité des transports en commun soient rapidement imposées, d’autre part qu’un vrai travail de fond soit réalisé.

Le communiqué du groupe EELV du Grand Besançon :

"La pollution de l'air est un enjeu majeur de santé publique à Besançon comme ailleurs : une récente étude (Institut de veille sanitaire) lui attribue une amputation de 6 mois d'espérance de vie en moyenne à Paris ainsi que 15% des cas d'asthme et des maladies cardio-vasculaires.
 
Si les pics de pollution nécessitent la mise en œuvre de mesures immédiates comme la circulation alternée, la gratuité des transports en commun, EELV tient à rappeler qu'on ne peut se contenter de soigner la fièvre. Il faut remettre en cause le privilège fiscal du diesel, principale source d'émission de particules.
  
Les écologistes prônent depuis longtemps un changement de modèle de développement alliant baisse de la circulation avec un report vers les transports collectifs.
 
Les écologistes ne sont pas anti-voitures mais insistent pour que l'ensemble des pouvoirs publics et que chaque citoyen prennent en compte les impératifs de santé publique : doit-on laisser la ville à une circulation non maîtrisée et limiter les activités des enfants, des personnes vulnérables ou doit-on penser la ville comme espace de vie pour tous ?
 
L'alerte actuelle est due aux microparticules : responsable le diesel. A Besançon, depuis 1998, le niveau d'alerte que nous connaissons actuellement n'a été atteint qu'une seule fois (en 2007). L'affaire est donc sérieuse. Le groupe local EELV souhaite qu’en cas de pic de pollution d’une telle ampleur soit rapidement imposée la mise en place de circulation alternée et la gratuité des transports en commun et qu’un vrai travail de fond soit également réalisé. EELV espère que le plan de circulation proposée avec la mise en circulation du tram, à Besançon permettra d’amorcer les changements de comportements nécessaires pour lutter contre la pollution atmosphérique."
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.39
ciel dégagé
le 24/06 à 12h00
Vent
5.57 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
56 %