Population: le Grand Besançon gagne 6068 habitants en dix ans

Publié le 03/01/2011 - 19:46
Mis à jour le 03/01/2011 - 19:46

Le nombre d'habitants du Grand Besançon est passé de 170696 habitants en 1999 à 176764 en 2008, soit un gain de 6068 personnes (+3,55%), tandis que la ville de Besançon perd 134 âmes.

1294076833.jpg
©archives carvy
PUBLICITÉ
Avant de publier le 18 janvier prochain les premières estimations portant sur 2010, l’INSEE a publié ce lundi les chiffres concernant la population légale des communes. Un repère très im portant pour les collectivités locales car il sert de base pour l’attribution des subventions publiques, de la réglementation des marchés publics et pour l’application du code électoral.

D’après les derniers résultats du recensement de population, la Franche-Comté comptait 1 1163 900 habitants au 1er janvier 2008. Depuis 1999, la population franc-comtoise croît de 0,46 % par an en moyenne, soit 5260 habitants. Ce résultat repose sur un solde naturel positif des naissances par rapport au décès et d’un léger excédent migratoire. La Franche-Comté se situe au 12e rang juste derrière l’Alsace, mais devant la Bourgogne et la Lorraine.

Les quatre département bénéficient d’une évolution positive. Toujours de 1999 à 2008, le Doubs gagne 23 523 habitants (4,71%), le Jura 9800 (3,91%), la Haute-Saône 8900 (3,81%) et le Territoire de Belfort 4600 (3,33%).

Au niveau des quatre communautés d’agglomération de la région, celle de Besançon progresse de 3,55% avec 176 764 habitants, celle de Dole de 3,15% avec 52 595, celle de Belfort de 2,57% avec 94 492 et celle de Montbéliard est en baisse de 3,02% avec 117441 habitants. Mais dans son ensemble, le nord Franche-Comté enregistre une progression de 4244 habitants, soit une progression de 1,4%.

Parmi les principales villes de la région, seules trois ont un solde positif entre 1999 et 2008: Pontarlier (1,52%), Dole (1,74%) et Héricourt (4,09%). Toutes les autres sont en baisse, même si ce n’est que très faiblement comme à Belfort qui perd 71 habitants (-0,14%) ou à Besançon qui en perd 134 (-0,11%).

D’autres villes sont plus affectées comme Montbéliard qui perd 1363 habitants (-4,94%), Audincourt qui en perd 1005 (-6,47%). Le record de baisse en pourcentage pour les villes de plus de 10000 habitants est enregistré à Valentigney avec une chute de 7,82%, soit 977 habitants. Egalement en repli, Lons-le-Saunier, Saint-Claude et Vesoul. La capitale haute-saônoise perd 897 habitants (-5,22%).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.53
légère pluie
le 19/10 à 21h00
Vent
3.11 m/s
Pression
1007.36 hPa
Humidité
97 %

Sondage