Alerte Témoin

Pour le retour aux 90 km/h sur les départementales ?

Publié le 07/06/2019 - 09:01
Mis à jour le 07/06/2019 - 09:01

L'Assemblée nationale a voté ce jeudi 6 juin 2019 au soir la possibilité d'un assouplissement par les départements et les maires de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, mesure impopulaire considérée comme l'un des détonateurs de la crise des "gilets jaunes".

80 km/h
Illustration © HL

Les députés ont donné leur feu vert par un vote à main levée à l'article du projet de loi mobilités qui prévoit de donner aux présidents de conseils départementaux la capacité de déroger à la limitation entrée en vigueur en juillet 2018. Ils ont élargi la compétence aux maires dans certaines conditions, via un amendement LREM.

Une mesure détonateur de crise ?

L'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h, concernant 400.000 kilomètres de routes secondaires, avait été décidé par le Premier ministre Edouard Philippe. Mi-mai, il avait ouvert la voie à un assouplissement. 

Des élus d'opposition - LR en tête - sont à nouveau montés au créneau jeudi pour dire tout le mal qu'ils pensaient des 80 km/h, une "connerie" et le "symbole d'une France à deux vitesses" qui a été le "détonateur des longues semaines de crise".

"Quelle connerie"

Les élus LR ont déploré que l'assouplissement "oublie les routes nationales", sous autorité de l'Etat, alors que le Sénat les avait incluses. Pour Vincent Descoeur, élu du Cantal, le "pas de recul" du Premier ministre est ainsi un "trompe l'oeil". 

"C'est un marché de dupes", a abondé son collègue du Jura Jean-Marie Sermier (LR) , jugeant "pas tolérable" que l'Etat ne prenne pas "ses responsabilités". "Arrêtez d'emmerder les Français", a aussi lancé Fabrice Brun (Ardèche).

"Enfin, tant mieux", mais "quelle connerie", a commenté de son côté Bertrand Pancher (Libertés et Territoires), appelant le gouvernement à tenir compte de "cette leçon" et écouter "mieux les territoires".

127 vies épargnées grâce aux 80 km/h

"Il s'agit de sauver des vies", a rappelé la ministre des Transports Elisabeth Borne, avec l'appui d'élus LREM. Elle a noté qu'"au cours du deuxième semestre 2018, ce sont 127 vies qui ont été épargnées grâce à la décision sur les 80 km/h", des chiffres laissant dubitatif côté LR. 

"Nous souhaitons faire confiance aux élus", a-t-elle ajouté, mais pour les routes nationales, "les préfets ne dérogent pas aux décisions du Premier ministre". 

La vitesse excessive est la première cause de mortalité sur les routes de France, selon la Sécurité routière.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.07
ciel dégagé
le 31/05 à 6h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune