Pour Philippe Gonon, Besançon a besoin d'une "pause fiscale"

Publié le 16/09/2013 - 12:19
Mis à jour le 16/09/2013 - 19:30

Le candidat aux municipales invite ce mercredi 18 septembre à Besançon Charles de Courson. Le député UDI mais aussi petit-fils du député du Doubs Léonel de Moustier  et président de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Cahuzac parlera du "Ras-le-bol fiscal". Occasion rêvée pour Philippe Gonon de s'opposer au projet de la Ville de Besançon qui vise à faire payer aux propriétaires la taxe d'habitation lorsque le logement est vacant depuis deux ans... 

udi_gonon_2014-015.jpg
Philippe Gonon ©roman
PUBLICITÉ

Le conseiller municipal UDI indique s'opposer à cette mesure que la commission municipale s'apprête à présenter au conseil municipal. Selon Philippe Gonon, la disposition ferait payer  au propriétaire la taxe d'habitation "normalement due par le locataire" lorsque le logement est vacant depuis deux ans. "Avec  heureusement, quelques exonérations comme les résidences secondaires.." indique-t-il dans un communiqué. 

Une mesure à laquelle Philippe Gonon et Monique Ropers (UDI) s'opposent. "Car plus encore que le montant à payer, c'est le symbole que ce déplacement de la taxe représente, c'est le message qu'il envoie que nous combattons. Dans un pays surchargé d’impôts, dans un secteur en crise profonde, quand les permis de construire s’effondrent de 22%, comment peut-on en toute conscience prendre une mesure qui va alourdir la gestion locative et le rendre encore moins attractif. Quand le gouvernement se plaint de ne pouvoir atteindre le seuil des 500 000 constructions par an, ce n’est pas par ce type de disposition fiscale pénalisante que l’on redonnera de la souplesse au marché locatif et que l’on fera revenir vers ce secteur des investisseurs qui le désertent chaque jour davantage".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.75
ciel dégagé
le 23/10 à 9h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage