Primaires Citoyennes : qui peut voter ? Où ? Comment ?

Publié le 20/01/2017 - 11:50
Mis à jour le 20/01/2017 - 16:14

Les primaires citoyennes se dérouleront les dimanches 22 et 29 janvier 2017. Comme pour la primaire de la droite et du centre en décembre, ces élections sont ouvertes à tous les citoyens. Toute personne inscrite sur les listes électorales au 31 décembre 2016 peut voter. Le coût est d'un euro par tour. Dans le Doubs, 51 bureaux de vote répartis sur 37 communes seront ouverts de 9h à 19h. Combien de candidats, quand auront lieu les débats, etc. Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez… 

PUBLICITÉ

Qui peut voter ?

Tous les Français inscrits sur les listes électorales, les mineurs qui seront en âge de voter en mai 2017 pour l’élection présidentielle, mais aussi les adhérents étrangers aux partis co-organisateurs de la primaire ou les adhérents à ces mêmes partis âgés d’au-moins 16 ans.

Il n’est donc nullement besoin d’être membre du PS pour participer. Il faudra seulement signer une charte. Elle vaut « reconnaissance dans les valeurs de la Gauche et des écologistes dont j’ai pris connaissance, et confirmation, de ma contribution aux frais d’organisation des Primaires citoyenne« . 

  • En 2011, dans le Doubs, la primaire avait rassemblé 20.000 électeurs au premier tour et 21.000 au second. Pour des primaires citoyennes, le PS du Doubs espère réunir au moins 15.000 votes.

 Où et quand voter ?

Dimanches 22 et 29 janvier de 9h à 19h pour chacun des deux tours

On dénombre 7.530 bureaux de vote en France : c’est moins que les 8.000 prévus et que les 9.000 ouverts lors de la primaire en 2011. En novembre, pour la primaire de la droite et du centre 10.228 bureaux avaient été ouverts. 

Dans le Doubs, 51 bureaux de vote seront ouverts de 9h à 19h. Il y en avait 68 en 2011. 85 avaient été ouverts dans le département pour la Primaire de la droite et du centre. Les 51 présidents des bureaux de vote sont tous désignés. On dénombre 340 assesseurs. Un chiffre qui devrait atteindre 400 d’ici le 22 janvier 2017 pour le premier tour. 

  • Chaque électeur inscrit sur les listes électorales a un bureau de vote qui lui est attribué en fonction de son adresse postale. Pour connaître son bureau de vote, il faut se renseigner.

Les 37 communes : Amancey, Audincourt [2], Baume-les-Dames, Bavans, Besançon [11], Blamont, Boussières, Chaucenne, Colombier-Fontaine, Dannemarie, Devecey, Etupes, Grand-Charmont, Hérimoncourt, Isle-sur-le Doubs, Les Fins, Levier, Maîche, Malbuisson, Mandeure, Marchaux, Montbéliard [3], Nancray, Novillars, Ornans, Pont-de-Roide, Pontarlier [2], Pouilley-les-Vignes, Rougemont, Sochaux, Quingey, Saint-Vit, Saône, Valdahon, Valentigney, Vieux-Charmont. 

  • Sur le site des primaires citoyennes, un service en ligne permet à partir de votre adresse et de votre commune de vous indiquer quel est votre bureau de vote attitré.
  • Un numéro de téléphone est également à la disposition des électeurs  : 01 86 65 20 17 tous les jours de  9h à 20h du 16 au 29 janvier 2017.

Comment voter ?

La participation financière  est de 1 euro par tour. Il est bien sûr recommandé de faire l’appoint mais il sera possible de payer en petite monnaie mais jusqu’à 10 centimes d’euros. Toutes les pièces ne dessous de 10 centimes ne seront pas acceptées. Dans le Doubs, en fonction de chaque cas, les organisateurs pourront parfois rendre la monnaie.

Il faut se présenter avec une pièces d’identité (carte d’identité, passeport…) , et non avec sa carte d’électeur. Il faut également signer la charte 

Pour qui voter  ?

Ils sont sept candidats. Chacun s’est engagé à signer et respecter la déclaration l’engagement qui porte sur le rassemblement des candidat-es à l’issue du scrutin selon le code électoral des primaires

LES DÉBATS 

  • Jeudi 12 janvier – 21h (TF1, RTL, LCI, Public Sénat)
  • Dimanche 15 janvier – 18h (BFMTV, I-télé, RMC)
  • Jeudi 19 janvier – 21h (France 2, Europe 1)
  • Mercredi 25 janvier (TF1, France 2)

Combien ça coûte ?

 Le coût de l’organisation de la primaire est estimé entre 3,5 et 4 millions d’euros »,a indiqué Christophe Borgel, le président du comité national d’organisation de les primaires citoyennes (CNOP). « Il ne s’agit pas d’engranger un trésor de guerre pour les prochaines campagnes électorales. Nos finances sont saines » 

Dans le Doubs, le coût est estimé à 20.000 € , à 60 % pour des frais de communication et à environ 10% pour des frais de location de salles en sachant que la plupart sont prêtées. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28
couvert
le 23/07 à 9h00
Vent
1.7 m/s
Pression
1020.11 hPa
Humidité
56 %

Sondage