Prix des carburants : remise de 30 centimes d'euro en septembre et octobre 2022

Publié le 28/08/2022 - 09:05
Mis à jour le 26/08/2022 - 10:40

Actuellement de 18 centimes d'euro par litre, la remise sur le prix des carburants est prolongée jusqu'au 31 décembre 2022, en deux phases.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La remise sur le prix des carburants est de nouveau prolongée, de quatre mois cette fois, jusqu'au 31 décembre 2022, et modulée en deux temps, selon un décret publié le 23 août au Journal officiel : du 1er septembre au 31 octobre 2022, la remise à la pompe passe à 30 centimes d'euro par litre, puis reviendra à 10 centimes d'euro par litre du 1er novembre au 31 décembre 2022.

Cette réduction s'applique à tous les carburants : gazoles B0, B7, B10, B30, B100 et XTL, y compris pour les utilisations non routières (GNR), essences SP95/98-E5, SP-95-E10, GPL-c, GNV sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), superéthanol E85, éthanol diesel ED95.

Elle bénéficie à tous les usages privés et professionnels : véhicules routiers, ferroviaires, fluviaux et maritimes (y compris le transport, le tourisme et la pêche), engins agricoles et forestiers, du bâtiment, des travaux publics, d'extraction, ainsi que les moteurs stationnaires des entreprises.

Comment cette remise est-elle effectuée ?

La remise est appliquée par les grossistes distribuant le carburant dans les stations-services. L'État leur reverse ensuite une subvention correspondant aux volumes livrés. Dans les stations, les prix remisés sont affichés aussi bien sur les totems que sur les prix à la pompe. Le montant de la réduction est précisé sur les tickets de caisse.

Les petites stations services peuvent demander une aide de 3.000 à 6.000 €, en fonction du volume de carburant vendu, pour face au décalage entre le prix du carburant remisé et le coût d'acquisition du carburant restant dans leurs cuves.

Infos +

Cette mesure d'aide exceptionnelle pour faire face à la hausse des prix des carburants est actuellement fixée à 18 centimes d'euro par litre. Initialement prévue du 1er avril au 31 juillet 2022, elle avait été prolongée jusqu'au 31 août 2022 selon un décret publié au Journal officiel du 24 juillet 2022.

(Source : Direction de l'information légale et administrative)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC évoque de « grosses difficultés »

CRISE ÉNERGÉTIQUE • La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

« France 2030 » : 40 millions d’euros pour accompagner des projets stratégiques en Bourgogne Franche-Comté

Ce lundi 3 octobre, en présence du secrétaire général pour l’investissement en charge de "France 2030", Bruno Bonnell, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Fabien Sudry, et la présidente de Région, Marie-Guite Dufay, ont signé, aux côtés de Bpifrance et de la Banque des Territoires, la convention régionalisée du plan "France 2030", qui mobilise 1 milliard d’euros de fonds publics à l’échelle nationale et 42 millions d’euros pour le territoire de Bourgogne-Franche- Comté, selon un principe de parité : 1€ investi par l’État pour 1€ investi par la Région.

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.82
nuageux
le 06/10 à 12h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
84 %

Sondage