Prix humour et politique : Eva Joly lauréate 2010

Publié le 20/09/2010 - 18:10
Mis à jour le 20/09/2010 - 18:10

L'eurodéputée Europe Ecologie a remporté l'édition 2010 du «prix Press club humour et politique» pour sa formule: «Je connais bien Dominique Strauss-Kahn, je l'ai mis en examen».

1284999177.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Décerné par un jury de journalistes et d’humoristes que préside l’ancien PDG de l’AFP Jean Miot, le prix récompense chaque année des propos volontairement ou involontairement drôles d’une personnalité politique.
 
Le jury a également décerné un prix spécial au président du conseil régional du Languedoc-Roussillon Georges Frêche, pour sa déclaration: «Des gens intelligents il y en a 5 à 6%; moi je fais campagne pour les cons».
 
Le «prix des internautes» a été concédé à Frédéric Mitterrand pour la phrase: «Quand on m’appelle M. le ministre, j’ai toujours l’impression que Jack Lang va surgir derrière moi».
 
Deux «prix de l’encouragement» ont aussi été décernés. Le premier revient au député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca pour sa formule: «Il n’y a pas besoin d’être de droite ou de gauche pour dire des conneries». Le second va à Claude Goasguen, député-maire UMP du XVIe arrondissement de Paris: «Une chose est sûre, ce ne sont pas nos suppléants qui vont nous pousser à nous faire vacciner contre la grippe A».
 
Quinze personnalités politiques avaient été nommées cette année pour ce prix.
En 2009, c’est le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë qui l’avait emporté avec cette sortie: «Le vrai changement au PS, ce serait de gagner».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.39
couvert
le 22/05 à 0h00
Vent
1 m/s
Pression
1019.57 hPa
Humidité
96 %

Sondage