Projets de requalification de voirie : coup de gueule du groupe d'opposition Besançon Maintenant 

Publié le 19/04/2022 - 18:00
Mis à jour le 19/04/2022 - 17:58

Les élus du groupe Besançon Maintenant s’insurgent ce 19 avril 2022 contre la maire de Besançon et sa majorité suite à diverses requalifications de voirie au sein de la ville qu’ils qualifient de « petites cachoteries ».

Ludovic Fagaut © Damien Poirier
Ludovic Fagaut © Damien Poirier

"Dans quelle mairie passons-nous 12M€ de requalification de voiries sans en parler en débat public au sein du conseil municipal ? Et bien, ça se passe ici, chez nous, à Besançon !",  soulignent dans un communiqué les élus du groupe d’opposition Besançon Maintenant. 

Ils expliquent avoir été surpris d’apprendre lors du dernier conseil communautaire du 31 mars que 12 M€ de travaux étaient prévus au calendrier sur les années à venir pour les requalifications des voiries suivantes : pont de la République, rue de la République, rue Gambetta, place de Lattre de Tassigny, îlot Bacchus, abords du quartier Vauban, place de la Bascule et bientôt îlot Marulaz.

Ces dossiers doivent "être présentés en conseil municipal pour ensuite être portés au sein de Grand Besançon Métropole"

Pour les élus, ce comportement est fait pour "camoufler" les travaux et surtout "éviter d’en parler pour réaliser cela dans le dos des Bisontins et des élus de notre groupe". Ils précisent que "ces dossiers doivent être présentés en conseil municipal pour ensuite être portés au sein de Grand Besançon Métropole pour les financements". 

Enfin, ils assurent "ne pas cautionner les travaux démesurés et ces changements d’avenir".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 30/01 à 21h00
Vent
1.76 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %