PSA-General Motors: inquiétude des syndicats sur les « conséquences sociales »

Publié le 22/02/2012 - 16:50
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:29

La CGT de PSA Sochaux et la fédération métallurgie de la CFDT se sont inquiétées mercredi des "conséquences sociales" d'un rapprochement entre PSA et General Motors et réclament des assurances en matière d'emplois. 

psa-general-motors.png
rodho
PUBLICITÉ

Pour la CGT de PSA Sochaux, "ces discussions peuvent être positives s'il s'agit d'un projet de coopération pour fabriquer des véhicules utilitaires et/ou monospaces à Sevel Nord et assurer l'avenir des emplois sur ce site" menacé, selon les syndicats.

En revanche, s'il s'agit "d'un rapprochement stratégique et capitalistique (…) le risque social est important", a ajouté le syndicat dans un communiqué.  "Chacun a en tête des rapprochements d'entreprises qui ont amené la chasse aux doublons et la perte de milliers d'emplois", a fait valoir le syndicat, qui appelle les salariés à rester "vigilants".

La CGT demande au président du directoire Philippe Varin de venir informer les "représentants syndicaux européens lors de la réunion du Comité Paritaire Stratégique PSA du lundi 27 février".

Elle propose en outre de faire "diligenter une étude indépendante" pour mesurer les conséquences sociales d'un tel rapprochement et demande au gouvernement que "la condition d'un tel rapprochement soit le maintien de tous les sites concernés".

De son côté, la fédération métallurgie de la CFDT a admis dans un communiqué qu'"une alliance est une question de survie pour le groupe" mais déploré "qu'une nouvelle fois, la CFDT et les autres organisations syndicales soient informées par la presse". "Cela signifie clairement que la dimension sociale et le devenir des salariés ne sont pas pris en compte dans ces approches stratégiques", selon la fédération.

"Cela nous conforte dans notre demande d'une présence significative de représentants des salariés dans les Conseils de surveillance des entreprises, qui permettrait que les intérêts des salariés soient pris en compte en amont des décisions", ajoute-t-elle.

"Nous demandons d'ores et déjà la tenue de réunions exceptionnelles des instances de représentation du personnel pour avoir un point détaillé sur ce projet de rapprochement ainsi que sur les discussions engagées pour d'autres projets de coopérations et d'alliances", a-t-elle indiqué.

(source : AFP)

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.94
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage