PSA-General Motors: inquiétude des syndicats sur les « conséquences sociales »

Publié le 22/02/2012 - 16:50
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:29

La CGT de PSA Sochaux et la fédération métallurgie de la CFDT se sont inquiétées mercredi des "conséquences sociales" d'un rapprochement entre PSA et General Motors et réclament des assurances en matière d'emplois. 

psa-general-motors.png
rodho
PUBLICITÉ

Pour la CGT de PSA Sochaux, "ces discussions peuvent être positives s'il s'agit d'un projet de coopération pour fabriquer des véhicules utilitaires et/ou monospaces à Sevel Nord et assurer l'avenir des emplois sur ce site" menacé, selon les syndicats.

En revanche, s'il s'agit "d'un rapprochement stratégique et capitalistique (…) le risque social est important", a ajouté le syndicat dans un communiqué.  "Chacun a en tête des rapprochements d'entreprises qui ont amené la chasse aux doublons et la perte de milliers d'emplois", a fait valoir le syndicat, qui appelle les salariés à rester "vigilants".

La CGT demande au président du directoire Philippe Varin de venir informer les "représentants syndicaux européens lors de la réunion du Comité Paritaire Stratégique PSA du lundi 27 février".

Elle propose en outre de faire "diligenter une étude indépendante" pour mesurer les conséquences sociales d'un tel rapprochement et demande au gouvernement que "la condition d'un tel rapprochement soit le maintien de tous les sites concernés".

De son côté, la fédération métallurgie de la CFDT a admis dans un communiqué qu'"une alliance est une question de survie pour le groupe" mais déploré "qu'une nouvelle fois, la CFDT et les autres organisations syndicales soient informées par la presse". "Cela signifie clairement que la dimension sociale et le devenir des salariés ne sont pas pris en compte dans ces approches stratégiques", selon la fédération.

"Cela nous conforte dans notre demande d'une présence significative de représentants des salariés dans les Conseils de surveillance des entreprises, qui permettrait que les intérêts des salariés soient pris en compte en amont des décisions", ajoute-t-elle.

"Nous demandons d'ores et déjà la tenue de réunions exceptionnelles des instances de représentation du personnel pour avoir un point détaillé sur ce projet de rapprochement ainsi que sur les discussions engagées pour d'autres projets de coopérations et d'alliances", a-t-elle indiqué.

(source : AFP)

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Purement Chocolat à Besançon : « Je propose chaque année de nouvelles créations pour Pâques »

COMMERCE BEZAC KDO • Purement Chocolat a ouvert en septembre 2016 rue Tristan Bernard à Besançon. Claude Péquignot, artisan chocolatier depuis plus de 30 ans, confectionne moulages et autres chocolats pour toutes les occasions, y compris pour Pâques… Nous avons ouvert les portes de cette chocolaterie, un commerce Bezac Kdo.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 20.16
nuageux
le 19/04 à 9h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1024.741 hPa
Humidité
61 %

Sondage