PSA "ne peut pas laisser tomber" le site d'Hérimoncourt, estime Le Maire

Publié le 22/03/2019 - 10:47
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:22

Le groupe automobile PSA "ne peut pas laisser tomber" son usine historique à Hérimoncourt (Doubs), menacée par un transfert d'activités vers Vesoul, et doit "trouver une nouvelle activité" pour les salariés du site, a estimé ce vendredi 22 mars 2019 le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

site PSA Hérimoncourt
site PSA Hérimoncourt © Google Street View

"PSA ne peut pas laisser tomber le site d'Hérimoncourt et doit apporter une solution aux plus de 200 salariés (...) je sais que PSA y travaille", a expliqué M. Le Maire, qui s'exprimait sur la radio France Bleu Belfort-Montbéliard.

Usine historique du constructeur automobile, Hérimoncourt est menacée de fermeture par un projet de transfert de son activité principale -les pièces de rechange- l'an prochain vers le site de Vesoul (Haute-Saône) où travaille près de 3.000 personnes.

Il s'agit d' "un beau projet qui va donner de l'activité à Vesoul, qui va permettre d'être plus vertueux du point de vue environnemental", a considéré Bruno Le Maire. Mais "je continue de demander à PSA de trouver une nouvelle activité (car)  Hérimoncourt, c'est le siège historique de PSA donc PSA doit trouver une solution alternative pour les salariés", a-t-il ajouté.

L'usine PSA d'Hérimoncourt, premier employeur privé de la commune, a été créée par la famille Peugeot en 1833. Voisine du site de montage de véhicules de Sochaux, elle emploie 204 salariés.

L'avenir du site d'Hérimoncourt entraîne une importante mobilisation des élus et de la population locale, depuis les menaces apparues il y a un mois. Le groupe PSA a assuré chercher une solution de reconversion.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Virus: les commerces ouvrent le bal d’un déconfinement par étapes

Les commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020, première étape d'un déconfinement en trois temps et sous condition dévoilé mardi par Emmanuel Macron, qui a justifié ce calendrier prudent par un virus encore "très présent". Jean Castex tiendra jeudi à 11h une conférence de presse afin de détailler les assouplissements annoncés.

Hôtel, restaurants, bowling, laser-game… : un permis construire déposé pour un vaste complexe multi-loisirs

Un nouveau complexe devrait ouvrir fin 2021 sur le site industriel de la métallerie Obliger. D'une surface totale d'un peu plus de  7.000 m2, le projet abritera  un centre multi-loisirs, un hôtel 4 * de 22 chambres et deux restaurants idéalement situés sur la zone commerciale de Valentin entre l'A 36 et la RN 57.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.95
nuageux
le 25/11 à 21h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %

Sondage