Alerte Témoin

Rakoon Tattoo, un nouveau tattoo shop au centre-ville de Besançon…

Publié le 05/03/2018 - 11:03
Mis à jour le 17/04/2019 - 09:11

Une nouvelle boutique de tatouage s'est installée au Centre Saint- Pierre à Besançon le 17 février 2018 : Rakoon Tattoo. À 27 ans, Pierre Marchal, tatoueur originaire des Vosges, a décidé d'ouvrir son "shop" pour, enfin, voler de ses propres ailes… 

Nouveau commerce !

Après avoir été diplômé en ébénisterie, puis obtenu un Brevet des métiers d'arts (Lunéville), un Manaa en arts appliqués (Nancy) puis suivi deux années aux Beaux-Arts de Dijon, Pierre devient apprenti tatoueur pendant trois ans et tatoue depuis 2014. "J'ai tâté le dermographe à mes 18 ans grâce à Régis Thirion, tatoueur à Mirecourt", nous raconte-t-il. "Tout est partir de là : il m'a montré et quelques années plus tard après mes études j'ai commence le tattoo vraiment à fond." 

Pourquoi le tattoo ? 

"Ce que j'aime dans le tattoo c'est de mettre en œuvre graphiquement le savoir-faire que j'ai acquis dans mon parcours", nous confie Pierre, en expliquant : "Pour la petite histoire, lors de mes études, je suivais la filière art. J'avais des cours théoriques de design mais je n'avais pas d'attrait particulier pour cette matière. Dans le domaine du tatouage c'est presque tout l'inverse qu'il se passe : j'aime allier le coté graphique avec de la mise en couleur, des effets croquis, des ébauches réalistes, clair-obscur. J'aime que le client vienne pour un projet, une œuvre que l'on va traduire sur une feuille et par la suite sur sa peau, car à mon sens, l’intérêt du tattoo c'est avant tout d'être quelque chose d'unique." 

Pourquoi à Besançon ? 

Pierre a vécu dans plusieurs villes en France avant de vouloir s'installer à Besançon. "Je préfère cette ville pour son côté accueillant, chaleureux et nature", précise-t-il, "avec d'autres tatoueurs d'ici, il y a vrai bon esprit, ce qu'il n'y a pas du tout à Narbonne par exemple."

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Semaine Européenne du Développement Durable : découvrez cinq acteurs engagés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable 2020, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Bourgogne-Franche- Comté (DREAL) vous propose de découvrir, du 28 septembre au 2 octobre 2020, les initiatives filmées de cinq acteurs de la région engagés pour un développement durable local.

Connaissez-vous les différentes prestations de l’atelier de Decathlon Besançon ?

PUBLI-INFO •

Alexandre, Vincent, Mickaël et Raphaël sont présents tout au long de l’année pour entretenir et réparer votre matériel sportif à l'atelier de votre magasin Decathlon à Besançon. Ils vous accompagnent dans de nombreuses pratiques sportives : ski, trekking, vélo, fitness, plongée, running, équitation... Rendez-vous avec votre matériel sportif pour bénéficier d'un entretien et d'une réparation !

Le bail réel solidaire : devenir propriétaire d’une autre manière…

Devenir propriétaire des murs, mais pas du terrain. C'est le principe du "bail réel solidaire" (BRS) que souhaite mettre en œuvre début 2021 l'établissement public foncier (EPF) Doubs Bourgogne Franche-Comté. Philippe Alpy, président fraîchement réélu ce vendredi 25 septembre à la tête de l'EPF local, explique pourquoi il souhaite créer ce nouvel office foncier solidaire (OFS) dans la région.

Dispositifs médicaux à Besançon : lancement de « Cisteo Consulting »…

Cette nouvelle activité permettra à la société bisontine Cisteo Médical de conseiller et former  les fabricants internationaux, start-up ou entreprises du secteur médical et de la santé. Cette nouvelle activité sera présentée dans le cadre de la rentrée du DM qui se tient à Besançon les 29 et 30 septembre 2020, mais aussi sur le salon MedTech Meetup à Bruxelles, le 2 octobre 2020.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.89
nuageux
le 30/09 à 0h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage