Rappel de 16.000 boîtes d'Euphytose suite à la présence d'un autre médicament dans un tube

Publié le 23/02/2024 - 09:41
Mis à jour le 23/02/2024 - 09:44

Le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer a indiqué jeudi 22 février 2024 rappeler un lot de son médicament Euphytose, à base de plantes pour favoriser le sommeil, après la découverte d'un antihistaminique à l'intérieur d'une boîte, un cas isolé en France.

© Hélène Loget © Hélène Loget
© Hélène Loget © Hélène Loget

Le laboratoire Bayer HealthCare procède, "en accord" avec l’Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM), "au rappel du lot SX2298 de la spécialité Euphytose, en comprimé enrobé (boite de 180)", a indiqué la division Santé grand public du groupe qui commercialise le produit.

Ce rappel, qui a été initié mercredi après-midi, "fait suite à la découverte d’un comprimé bleu de la spécialité Phenergan 25 mg" dans un tube d'Euphytose de ce lot, qui comprend environ 16.000 flacons en plastique contenant chacun 180 comprimés, précise l'entreprise. Ce comprimé bleu est "de taille inférieure à celle des comprimés d’Euphytose" qui sont de couleur marron, décrit le groupe. Il est fabriqué par un sous-traitant en France sur le même site que l’Euphytose.

"Les patients détenant une boite de 180 comprimés d’Euphytose du lot concerné par le rappel ne doivent plus prendre ces comprimés et doivent rapporter la (les) boîte(s) en pharmacie pour procéder à un échange", demande Bayer.

Phenergan, qui contient un neuroleptique à propriété antihistaminique, est indiqué chez l'adulte en cas d'insomnie occasionnelle, lors d'un voyage par exemple. "Le risque pour les patients qui prendraient du Phenergan au lieu de l’Euphytose est une somnolence accrue", selon l'ANSM.

Aucun signalement d'effet indésirable en lien avec ce problème n'a toutefois été rapporté au laboratoire à ce jour, poursuit le gendarme du médicament qui souligne que "cette erreur de conditionnement n’a été rapportée que pour un seul tube d’Euphytose".

Le lot concerné a été distribué uniquement en France métropolitaine depuis le mois d’octobre 2023 et en Guadeloupe depuis le début du mois de février 2024, souligne l'ANSM.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.12
couvert
le 23/04 à 21h00
Vent
0.46 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
57 %