Rappel de fromages brie et coulommiers de la marque Graindorge

Publié le 06/04/2022 - 08:24
Mis à jour le 06/04/2022 - 09:00

Une campagne de rappel concernant deux types de fromages au lait cru issus d’une fromagerie de la marque Graindorge (groupe Lactalis) et commercialisés par des grandes enseignes a été lancée ce mardi 5 avril 2022, après la découverte d’un fromage contenant la bactérie responsable de la listériose, a indiqué le site gouvernemental Rappel Conso.

 © Eme/ Pixabay
© Eme/ Pixabay

Elle concerne "quelques centaines de fromages", a indiqué à l'AFP Bruno Lefèvre, le directeur la Fromagerie de Livarot qui les a produits et qui appartient à Graindorge. Il s'agit de Coulommiers et de Bries 1 kg de marque Normanville et de marque Graindorge. Ces fromages rappelés sont susceptibles de contenir des Listeria monocytogenes (agent responsable de la listériose).

Un contrôle a mis en évidence "une très faible présence de Listeria monocytogenes sur un seul fromage", a indiqué à l'AFP M. Lefèvre. Et "conformément à nos procédures qualité, nous avons décidé d'appliquer le principe de précaution et de rappeler l'ensemble du lot fabriqué à partir de lait collecté chez 4 de nos producteurs de lait" basés dans le Pays d'Auge, a-t-il expliqué.

La listériose, infection alimentaire, est rare - quelques centaines de cas par an en France -, mais une fois déclarée, elle peut être meurtrière: environ un quart des patients décèdent. Le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines.

Graindorge est une marque spécialisée dans l'achat et la transformation de laits crus, produisant des fromages AOP et de terroirs, détenue depuis 2016 par Lactalis.

  • Les fromages concernés ont été commercialisés dans la France entière depuis la mi-mars dans les supermarchés des enseignes Auchan, Leclerc, Casino, Carrefour, Intermarché, Cora, Système U, mais aussi Schiever (très présent dans le nord-est) et les épiceries "NOUS Anti Gaspi". Un autre coulommiers commercialisé par Franprix et portant le même numéro de lot fait l'objet d'un rappel dans les mêmes conditions.

Le site gouvernemental recommande de rapporter les produits pour se faire rembourser ou de les détruire. Les personnes qui auraient consommé les produits et présentant de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures sont invitées à consulter leur médecin.

Les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, est-il précisé.

  • La procédure de rappel doit prendre fin le 19 avril. Le numéro d'identification des lots rappelés est 250222LI9 et la marque de salubrité ou estampille est FR 14.371.001 CE, selon le site rappel.conso.gouv.fr.

Cette campagne intervient dans le sillage d'un rappel massif de pizzas surgelées de la marque Buitoni, après plusieurs cas graves de contamination d'enfants par la bactérie Escherichia coli et des décès, possiblement liés à la consommation de ces produits. Une enquête est en cours sur cette affaire.

À deux semaines de Pâques, plusieurs dizaines de cas de salmonellose ont par ailleurs été détectés en Europe et les soupçons se tournent vers des produits chocolatés Kinder fabriqués en Belgique et rappelés par le fabricant Ferrero.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.22
nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %