Record mondial : la 162e vente des Hospices de Beaune atteint les 31 millions d'euros

Publié le 21/11/2022 - 11:34
Mis à jour le 21/11/2022 - 13:59

Dans une salle des ventes bondée sous les Halles de Beaune, face à un public de plus de 700 personnes, la 162ème édition de la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune a atteint un total de 31 millions €, record mondial pour une vente aux enchères de vins, et plus du double du précédent record pour la vente des vins des Hospices de Beaune, établi en 2018. 

Flavie Flament et Benoît Magimel © Sotheby’s / Micha Patault
Flavie Flament et Benoît Magimel © Sotheby’s / Micha Patault

*En 2018, la 158ème vente de vins des Hospices de Beaune a atteint un total de 13.969.570 € (total hors frais acheteurs et hors résultat de la Pièce des Présidents).

La vente, qui aura duré sept heures, a été menée successivement par quatre commissaires-priseurs, prenant les enchères de collectionneurs passionnés venant de 30 pays, depuis la salle, les téléphones et en ligne. Avec la Pièce des Présidents, vendue pour un montant record de 810.000 €, le total cumulé de la vente s'élève à 32 millions €.

Des "résultats historiques et spectaculaires"

Pour François Poher, directeur et président du conseil d'administration des Hospices Civils de Beaune, a déclaré, “Les résultats historiques et spectaculaires de cette vente rendent hommage à de nombreux acteurs : nos vignerons et toute notre équipe du domaine, nos agents hospitaliers qui continuent leur mission avec abnégation, nos fondateurs et nos donateurs. Et à tous les Bourguignons qui défendent leur terre, leurs traditions mais surtout leur sens de l’hospitalité et de la fraternité. Le nouveau record de la pièce des Présidents pour la cause de l’enfance en est la meilleure expression.”

Selon Jamie Ritchie, Worldwide Chairman, Sotheby’s Wine & Spirits , "le total record, cette année, témoigne de la qualité exceptionnelle des vins des Hospices de Beaune produits par Ludivine Griveau et son équipe, ainsi que de la demande mondiale sans précédent pour les vins de Bourgogne élaborés par les meilleurs producteurs. Grâce à l’alliance entre un Domaine de premier ordre et un merveilleux millésime, les enchères ont été extrêmement compétitives tout au long de la vente. Cœur et âme de la Bourgogne, la vente aux enchères a attiré des collectionneurs de 30 pays permettant de récolter une somme extraordinaire pour une œuvre de charité, qui sera utilisée pour aider et soutenir la collectivité. Le fait que la vente d'aujourd'hui constitue également un record mondial pour toute vente de vin jamais organisée est un hommage supplémentaire à l'importance de cet événement, qui se tient depuis 1859."

Chaque année depuis 1945, les Hospices de Beaune offrent une pièce unique pour soutenir une ou plusieurs organisations caritatives. Cette année, Ludivine Griveau, régisseur du Domaine des Hospices de Beaune, a élaboré pour la Pièce des Présidents un Corton Grand Cru unique, issu de l'assemblage de trois des plus beaux terroirs du Domaine des Hospices de Beaune : Corton Renardes, Corton Bressandes et Corton Chaume. Dans un exceptionnel élan de solidarité, plusieurs Maisons de vins de Bourgogne - les maisons Badet Clément, Albert Bichot, Groupe Boisset, Bouchard Père et Fils, Champy, Chanson, Joseph Drouhin, Faiveley, Louis Jadot, Olivier Leflaive, Patriarche et Veuve Ambal -  ont acheté ensemble la Pièce des Présidents.

"Une bataille mémorable de 20 minutes"

La journaliste et écrivaine Flavie Flament et l'acteur Benoît Magimel sont tous deux montés à la tribune et descendus dans la salle, interpellant l’audience, pour susciter de nombreuses enchères pour ce lot très attendu. Au cours d'une bataille mémorable de 20 minutes, le public a applaudi à plusieurs reprises alors que le chiffre montait toujours plus haut. La Pièce des Présidents était vendue au profit de deux organisations - l'association Princesse Margot, qui soutient les enfants atteints de cancer, et l'organisation Vision du Monde, dont la mission est de venir en aide aux enfants vulnérables.
Cette pièce unique rendait hommage cette année à feu Louis-Fabrice Latour, négociant bourguignon à la tête de la Maison Louis Latour. Disparue en septembre 2022, cette figure emblématique de la Bourgogne a toujours été un soutien fidèle et loyal de la vente aux enchères. Le vin continuera à vieillir dans un tonneau spécial de 228 litres fabriqué par la tonnellerie Maison Latour, en collaboration avec les Hospices de Beaune.

802 pièces de vin abritant 51 cuvées du millésime 2022

Les 31 millions d’euros récoltés lors de la vente des Hospices de Beaune cette année continueront à soutenir les hôpitaux des Hospices Civils de Beaune, conformément à ses valeurs fondatrices.
La vente présentait 802 pièces de vin abritant 51 cuvées du millésime 2022 - réparties en 620 fûts de vins rouges et 182 fûts de vins blancs, fruits du vignoble couvrant 60 hectares du Domaine des Hospices, qui est dans sa deuxième année de conversion biologique. Le prix moyen par pièce, tant pour les cuvées de vins rouges que pour les cuvées de vins blancs, a connu une augmentation par rapport à 2021, le prix moyen par lot s’élevant à 39 155 €, soit une augmentation de 12 %.

Infos +

Cette année, c'était la deuxième fois que les Hospices de Beaune s'associaient à Sotheby's pour organiser et accueillir la vente aux enchères, qui représente l'apogée du calendrier en Bourgogne. Avant la vente, 20 dégustations et dîners ont été organisés dans des villes du monde entier, de Taipei à Mexico, en passant par Stockholm et Singapour.
Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Suppression de l’aide à l’embauche sous contrats de professionnalisation

Le président de l'Union des entreprises de proximité (U2P) a rencontré hier, jeudi 18 avril 2024, la ministre du travail, de la santé et des solidarités, Catherine Vautrin, qui a fait part du projet de suppression générale de l'aide à l'embauche de salariés sous contrat de professionnalisation (600€), dès le 1er mai prochain.

Ligne des horlogers : des travaux d’ampleur jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.3
nuageux
le 23/04 à 9h00
Vent
4.23 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
69 %