Réforme des collèges : la Haute-Saône résiste

Publié le 03/12/2015 - 14:28
Mis à jour le 03/12/2015 - 14:28

Le minsitère de l'Education a mis en place des "formations" en direction du personnel enseignant dans le cadre de sa réforme des collèges, que plusieurs enseignants en Haute-Saône se refusent de suivre selon l'intersyndicale et le SNES-FSU.

college.jpg
©roman mCi

Opposition

PUBLICITÉ

Ces formations ne seraient « que des séances d’information où les Inspecteurs tentent désespérément de montrer l’intérêt de cette réforme, véritable « usine à gaz » », selon l’intersyndicale dans un communiqué.

À Faverney, plusieurs enseignants et syndiqués ont ainsi manifesté devant le collège de Scey où se tenait la formation de bassin et ont refusé de participer aux groupes de travail. « À Noidans, au collège René Cassin, une partie des collègues s’est mise en grève pour boycotter la première formation », précise l’intersyndicale.

Le SNES-FSU invite à amplifier le mouvement de refus et « à multiplier les grains de sable dans tous les collèges haut-saônois. » Il remarque au passage que l’absence d’inspecteur d’Académie depuis novembre, en Haute-Saône, ne bouscule pas le fonctionnement des établissements et se demande si ce n’est pas dans « ce secteur que le gouvernement devrait chercher à faire des économies ! »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.56
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage