Réforme des retraites : "Pire qu’en 1995 ? Ils l’ont fait !" s'exclame Martial Bourquin

Publié le 12/12/2019 - 15:51
Mis à jour le 12/12/2019 - 16:48

Le sénateur (PS) du Doubs, Martial Bourquin estime dans un communiqué que la réforme des retraites du gouvernement est "injuste".

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

Après les annonces du Premier ministre Édouard Philippe sur la réforme des retraites, Martial Bourquin note que le Premier ministre a réussi "à mobiliser tous les syndicats contre lui, à l’exception du Medef !

Le communiqué de Martial Bourquin :

"Cette réforme des retraites est injuste, pour plusieurs raisons: concrètement les Français devront travailler plus ou gagner moins.

Le gouvernement a finalement décidé que la réforme s’appliquerait à partir de la génération née en 1975, mais si cette réforme est si bien, pourquoi la reculer ?

Alors qu’Emmanuel Macron s’était engagé lors de sa campagne à ne pas toucher à l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans, le Premier ministre souhaite désormais imposer un “âge d’équilibre” à 64 ans ! Et ceux qui partiraient avant cet âge pivot seraient sanctionnés d’un malus.

Dans les annonces, je ne remarque rien sur la pénibilité alors qu’aujourd’hui un ouvrier vit toujours six ans de moins qu’un cadre.

Enfin, les grands perdants de cette réforme sont les enseignants, avec la réforme ils perdront en moyenne 338 euros sur leur pension de retraite. Et cela alors qu’il est plus que nécessaire d’augmenter aujourd’hui leur rémunération pour qu’ils aient demain une pension décente.

Je me battrai avec force contre cette réforme injuste qui ne répond pas à la précarité dramatique des retraités en France".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

L’intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d'Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour "protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement" et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l'appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d'une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.  

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.94
légère pluie
le 20/09 à 15h00
Vent
1.65 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %

Sondage