Régionales 2015 : nos 3 questions à… Charles-Henri Gallois (UPR)

Publié le 04/12/2015 - 12:23
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:57

Ce vendredi 4 décembre 2015, nous posons nos 3 questions à chaque candidat (excepté du Front national et de l'Alliance écologiste indépendante qui ne nous ont pas répondu) dans une vidéo. Voici les réponses de Charles-Henri Gallois, candidat UPR en Bourgogne Franche-Comté.

Charles-Henri Gallois, candidat UPR en Bourgogne Franche-Comté from maCommune.info on Vimeo.

 ©
©

Nos 3 questions posées en vidéo à chaque candidat sont :

  • Quels sont les 3 points forts de votre programme ?
  • Pourquoi voter pour vous plutôt qu'un autre candidat ?
  • D'après vous, comment conserver un équilibre entre la Bourgogne et la Franche-Comté ?

"Notre liste est la seule à expliquer aux Bourguignons et aux Franc-comtois pourquoi les fusions régionales voient le jour et le concept d'euro-régions qui n'est ni plus ni moins que le démantèlement progressif de la France. Cela peut vous sembler excessif, mais qui aurait dit il y a de cela 10-15 ans que la Catalogne allait être au bord de la sécession avec l'Espagne, de même que l'Ecosse avec le Royaume-Uni. L'objectif des euro-régions : des grandes régions qui négocient directement avec Bruxelles sans passer par la case France.

Nous sommes enfin les seuls à expliquer la conséquence des traités européens sur des éléments très concrets tels que la baisse de 30 % des dotations aux collectivités territoriales

Nous ne cherchons pas à mentir aux électeurs en promettant de révolutionner l'emploi par exemple ou de résoudre tous leurs maux. Il est bien évident que tout cela se règle principalement à l'échelon national et passe par une sortie de l'UE qui nous empêche toute marge de manœuvre dans les domaines clés. Je renvoie ici les lecteurs à nos analyses et conférences sur le site UPR.FR. Notre programme se base sur l'honnêteté des propositions puisque nous cherchons à appliquer notre programme national, inspiré du Conseil National de la Résistance, dans le cadre des compétences de la région".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.82
couvert
le 30/11 à 21h00
Vent
5.11 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage